Google : fin des comptes G-Suite gratuits, les utilisateurs doivent payer pour Workspace

Ceux qui utilisent la G Suite gratuite devront passer à Google Workspace et payer à partir du 1er mai. Seuls les comptes qui ont acheté le package lancé il y a 16 ans et appelé à l’époque Google Apps sont concernés : Google ne propose plus ce dernier depuis 2012, mais n’a longtemps pas limité l’accès gratuit aux applications qui existait déjà.

Workspace existe depuis 2020 et regroupe de nombreuses applications pour entreprises déjà proposées auparavant. Lors de la mise à niveau, les utilisateurs passent automatiquement à un tarif flexible. Celui-ci peut être résilié à tout moment et ne facture que les comptes d’utilisateurs effectivement utilisés. Les clients peuvent également choisir une facturation annuelle avec une durée minimale.

Les coûts réels dépendent du modèle de prix choisi – dans le cas le plus avantageux, Google facture 4,68 euros par utilisateur et par mois pour la première année. Ce dernier ne débute qu’à partir du 1er juillet 2022, le fournisseur accorde donc à ses utilisateurs un temps de réflexion. Ce dernier est également nécessaire, car le forfait existant est automatiquement remplacé et, en outre, bloqué sans informations de paiement enregistrées. Il reste ensuite 60 jours aux utilisateurs avant que Google ne leur interdise tout accès à leurs comptes.

Lors de la mise à niveau, Google veut déterminer quel nouvel abonnement les clients recevront en fonction des services dont ils avaient besoin jusqu’à présent. En outre, le fournisseur veut mettre à la disposition des utilisateurs concernés un support dédié. Ceux qui ne veulent pas payer pour Workspace peuvent exporter leurs données. Toutes les informations sur la migration sont disponibles sur la page d’aide de Google.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici