AccueilActualités informatiqueHacking matériel : Mac mini M1 nettement plus rétrécissable

Hacking matériel : Mac mini M1 nettement plus rétrécissable

Le Mac mini d’Apple n’a pas la réputation de prendre trop de place sur le bureau : La petite boîte en aluminium se glisse partout. Toutefois, le modèle actuel équipé de la puce M1 d’Apple, sorti en 2020, semble avoir encore de nettes possibilités de rétrécissement : Comme le montre le projet de bricolage d’un YouTuber, l’enveloppe du petit ordinateur pourrait être réduite de 78 pour cent sans que cela ne pose de problèmes de performance et d’utilisabilité.

Sommaire

Quinn Nelson, animateur de la chaîne Snazzy Labs, a tenté l’expérience et a démonté un Mac mini M1 existant en ses composants. Ceux-ci ont ensuite été réorganisés et placés dans un boîtier fabriqué par une imprimante 3D (instructions de construction), dont l’apparence s’inspire de l’actuel Mac Pro « râpe à fromage 3D » (bien qu’en plastique). En guise de bonus supplémentaire, Nelson et son équipe ont également intégré MagSafe, c’est-à-dire la prise d’alimentation magnétique d’Apple, dans son ancienne version MagSafe 2.

Nelson a toutefois commis un petit sacrilège : l’alimentation d’origine de 150 watts du Mac mini M1 n’a pas été réutilisée, car elle prenait trop de place dans le boîtier. À la place, il a utilisé une alimentation de 65 watts provenant d’une Microsoft Surface, à laquelle il a fixé le connecteur MagSafe 2. Selon Nelson, ces 65 watts sont largement suffisants.

Le bricolage montre qu’Apple n’a pas vraiment fait preuve d’ambition pour le Mac mini M1. Le boîtier de la machine est conçu pour les puces Intel qui chauffent beaucoup plus, le matériel M1 n’a en fait pas besoin de tout cet espace. En interne, l’appareil bricolé n’a plus que 28 pour cent du volume de la technique d’origine. Grâce aux trous d’aération, il ne semble toutefois pas y avoir de problèmes de surchauffe. Nelson n’a constaté pratiquement aucun changement dans ses benchmarks.

Apple travaillerait déjà en interne sur un nouveau Mac mini nettement modifié, qui pourrait être présenté dès mardi prochain. Selon les rumeurs, le design s’inspirerait de l’iMac M1 coloré, avec une taille globalement réduite et peut-être des faces supérieures en plexiglas coloré, le tout sur un boîtier en aluminium. Il semblerait que la prise d’alimentation magnétique de l’iMac M1 soit reprise. La machine pourrait également être commercialisée comme un Mac mini haut de gamme. Le slogan publicitaire d’Apple pour la keynote de mardi s’y prêterait bien : « Peek Performance » (« Cherchez la performance » en référence à « Peak Performance », c’est-à-dire « performance de pointe »).

Plus d'articles