AccueilActualités informatiqueHTTPS partout : L'EFF déclare sa victoire et supprime l'outil de navigation

HTTPS partout : L’EFF déclare sa victoire et supprime l’outil de navigation

Après plus de dix ans, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) supprime son extension de navigateur HTTPS Everywhere. L’organisation américaine, qui se consacre à la lutte pour les droits numériques fondamentaux, déclare que l’objectif de l’outil logiciel est atteint : le cryptage HTTPS est désormais, comme le nom de l’outil et la campagne de relations publiques qui l’accompagne l’indiquent, réellement omniprésent.

L’objectif de l’extension de navigateur HTTPS Everywhere était, dès le départ, de devenir superflue. Ce moment est maintenant arrivé, dit l’EFF. Avec HTTPS Everywhere, vous pouvez forcer votre navigateur à établir une connexion cryptée TLS avec tous les sites Web qui le prennent en charge. Cet outil a été développé après que Google a commencé à crypter toutes les requêtes de recherche via TLS lorsque cela était possible. Dans le sillage des révélations de Snowden sur la surveillance massive de l’internet par les agences de renseignement américaines et des efforts qui en découlent pour crypter autant de trafic internet que possible, l’outil de l’EFF a atteint un nombre d’utilisateurs inimaginable.

La bataille du chiffrement du web est désormais gagnée, du moins au niveau du protocole HTTP/S. Entre-temps, la plupart des sites Web disposent de certificats TLS, indique l’EFF, citant les statistiques du projet Let’s Encrypt. Pour cette raison, l’extension du navigateur ne sera plus développée à la fin de l’année. Selon l’EFF, elle maintiendra le logiciel en vie pendant un certain temps en fournissant un support technique pour les versions existantes, mais l’abandonnera complètement après 2022.

L’EFF recommande aux utilisateurs de HTTPS Everywhere d’opter pour des fonctions de navigateur intégrées en usine qui offrent la même fonctionnalité. L’organisation explique dans son communiqué comment utiliser les fonctions correspondantes de Chrome, Firefox, Edge et Safari. Dans Chrome, la fonction correspondante s’appelle « Toujours utiliser les connexions sécurisées » et dans Firefox, il faut activer le mode HTTPS uniquement. Dans Edge, une fonction expérimentale correspondante doit être activée, tandis que les utilisateurs de Safari ne doivent rien changer, car les nouvelles versions du navigateur d’Apple mettent automatiquement à niveau toutes les connexions vers HTTPS si cela est possible.

Plus d'articles