AccueilActualités informatiqueIntel inside : Vodafone développe son propre matériel de téléphonie mobile pour...

Intel inside : Vodafone développe son propre matériel de téléphonie mobile pour les réseaux 4G et 5G

Vodafone développera à l’avenir ses propres réseaux mobiles 4G et 5G avec des stations de base conçues par ses soins, y compris leurs propres logiciels pour les stations radio. Vodafone développe les processeurs correspondants en collaboration avec Intel – il existe des instituts de recherche correspondants en Allemagne, en Espagne et en Grande-Bretagne.

Dans le cadre de l’initiative Open Radio Access Network (Open RAN), les stations radio doivent communiquer entre elles. Avec l’Open RAN, les opérateurs de réseau ne sont plus obligatoirement liés aux stations radio de Huawei, Ericsson et Nokia avec des logiciels propriétaires. Ces trois dernières entreprises achètent également leurs processeurs chez Intel.

Sommaire

En entretien avec l’agence de presse Reuters le directeur de l’architecture réseau de Vodafone, Santiago Tenorio, a confirmé qu’une équipe d’environ 700 personnes développerait sa propre technologie radio dans le nouveau centre de recherche espagnol à Malaga. Une cinquantaine d’entre eux s’occuperont du matériel en collaboration avec Intel, 650 du logiciel correspondant. Un budget de 225 millions d’euros est prévu pour les cinq prochaines années.

A Newbury, en Grande-Bretagne, Vodafone exploite en outre un « Open RAN Test and Integration Lab », tandis qu’à Dresde, en Allemagne, selon un communiqué plus ancien, un « Skill Hub » plus petit est en train de voir le jour, avec probablement 200 employés. Le site de Saxe est également très prisé pour la nouvelle usine européenne de semi-conducteurs d’Intel.

En Allemagne, Telefónica est toutefois en avance sur Vodafone en ce qui concerne l’exploitation de réseaux radio RAN ouverts. Selon un communiqué, l’opérateur de réseau a mis en service cette année les premières mini-cellules radio à Munich afin d’améliorer la stabilité du réseau dans les rues très fréquentées.

Pour ses premières stations de base, Vodafone a recours à des designs Intel. Pour cette application, Intel a par exemple lancé la série de processeurs Atom P5900 avec des structures de 10 nanomètres, dont l’Atom P5962B avec 24 cœurs de CPU. Dans le cadre des Intel Foundry Services (IFS), Vodafone peut (faire) adapter les processeurs à ses propres besoins.

A l’avenir, Vodafone veut également fabriquer des stations de base avec des processeurs ARM et RISC-V. Grâce à la coopération avec Intel, les premières stations radio x86 propres auraient toutefois jusqu’à trois ans d’avance.

Plus d'articles