AccueilActualités informatiqueKDE Plasma 5.24 obtient le support à long terme et bricole l'apparence

KDE Plasma 5.24 obtient le support à long terme et bricole l’apparence

Dans KDE Plasma 5.24 LTS, les développeurs ont apporté quelques améliorations et optimisations. Ainsi, Plasma offre un nouvel aperçu des fenêtres qui rappelle Gnome, un design remanié et peut être déverrouillé par empreinte digitale.

Avec l’une des dix empreintes digitales enregistrées, on peut non seulement se connecter au système, mais aussi remplacer la saisie du mot de passe à d’autres endroits. Même les commandes appelées par « sudo » sur la ligne de commande peuvent être validées par empreinte digitale.

Sommaire

Une autre nouveauté importante est l’effet Overview, que l’on doit toutefois d’abord activer dans les paramètres système. Si l’on appuie ensuite sur la combinaison de touches méta et w, Plasma affiche toutes les fenêtres et tous les espaces de travail virtuels dans une vue d’ensemble. Cela ressemble un peu à l’affichage des activités de son concurrent Gnome. Dans l’aperçu de Plasma, les fenêtres peuvent être activées et déplacées directement par glisser-déposer sur d’autres surfaces de travail. Les développeurs de KDE précisent toutefois que l’effet Overview est encore en phase bêta.

KDE Plasma Akzentfarbe wählen

Il est désormais possible de choisir n’importe quelle couleur d’accentuation.

(Image : Capture d’écran : Tim Schürmann)

En alternative ou en complément, les effets Cover Flip et Flip Switch sont à nouveau disponibles. Ils font défiler les fenêtres ouvertes un peu comme un paquet de cartes. À propos de fenêtres : Plasma 5.24 se souvient des fenêtres qui ont été parquées sur tel ou tel écran, même si l’écran correspondant est éteint ou non disponible.

Dans la version précédente de Plasma 5.23, il était déjà possible de choisir une couleur d’accentuation parmi plusieurs couleurs prédéfinies, dans laquelle l’environnement de bureau peint entre autres des liens ou des répertoires dans Dolphin. Si aucune couleur ne convient, il est désormais possible d’en mélanger une de son choix à l’aide d’une palette.

KDE Plasma Akzentfarbe wählen

Vous pouvez maintenant choisir n’importe quelle couleur d’accentuation.

(Image : Capture d’écran : Tim Schürmann)

En fonction du schéma de couleurs choisi, Plasma passe automatiquement en mode Light ou Dark. L’environnement de bureau suit les directives du projet FreeDesktop pour ce changement. Dans la mesure où une application non-KDE respecte également ce standard, elle devrait également apparaître dans une couleur appropriée. Le schéma de couleurs utilisé par défaut dans Plasma 5.24 s’appelle désormais Breeze Classic, ce qui permet de le distinguer plus clairement des variantes de couleurs Breeze Light et Breeze Dark.

Les messages critiques sont mis en évidence par un trait orange et le contraste amélioré permet de mieux lire le titre du message et l’en-tête. Les designs globaux peuvent désormais modifier l’apparence du dock de la latte.

De nombreuses petites fonctions et de nouveaux paramètres facilitent aussi bien la configuration que le travail. Si la nouvelle image d’arrière-plan ne vous plaît pas, vous pouvez dès maintenant cliquer sur une image avec le bouton droit de la souris dans Dolphin et la sélectionner rapidement comme nouvelle image d’arrière-plan via l’option de menu correspondante. Un clic droit sur le bureau permet d’accéder à un nouveau point de menu qui appelle directement les paramètres de l’écran. La fonction de recherche dans les paramètres système permet de donner le nom du paramètre recherché aussi bien dans la langue actuelle qu’en anglais. C’est particulièrement utile lorsque l’on suit des instructions en anglais sur Internet. Si l’on met la barre de contrôle en mode édition, on peut la faire glisser sur un bord de l’écran.

De nombreux widgets ont également appris un peu plus. Ainsi, l’horloge peut toujours placer la date en dessous de l’heure, tandis que le presse-papiers et le widget réseau peuvent être entièrement contrôlés au clavier. Si l’on passe la souris sur une entrée dans la barre des fenêtres, un aperçu se déploie. Pour les applications qui jouent du son, l’aperçu affiche en outre un régulateur de volume. Ce qui semble n’être qu’un détail sympathique aide au quotidien à régler rapidement une application trop bruyante. Si une mise à jour du système nécessite un redémarrage, la gestion des logiciels Discover propose un bouton permettant de déclencher directement le processus. De plus, Discover installe enfin aussi les paquets Flatpak locaux.

Le support de Wayland fait de nouveaux progrès. Entre autres, Plasma 5.24 peut émettre des couleurs avec plus de 8 bits. L’icône d’activation du clavier virtuel n’apparaît plus automatiquement qu’en mode tablette. En outre, le clavier virtuel lui-même ne s’ouvre que si l’on appuie explicitement sur un champ de saisie dans une application. Les propriétaires d’un stylet de tablette peuvent ainsi activer une fenêtre via sa barre de titre. Par ailleurs, l’étendue des fonctions en mode Wayland se rapproche de celle connue sous X11. Il est ainsi possible de définir un moniteur principal et l’application de capture d’écran Spectacle prend désormais aussi une photo de la fenêtre active.

Plasma 5.24 est à nouveau une version avec support à long terme (LTS), que l’équipe KDE fournit particulièrement longtemps avec des corrections de bugs. Selon les plans actuels, les développeurs la maintiennent jusqu’à la parution de la dernière version de la série de versions 5. Celle-ci devrait à son tour remplacer Plasma 6 dans un avenir proche, qui sera alors basé sur la boîte à outils d’interface graphique Qt6.

Lire aussi

Plus d'articles