AccueilActualités informatiqueLa foire de Hanovre : Intermédiaire entre la crise énergétique et la...

La foire de Hanovre : Intermédiaire entre la crise énergétique et la protection du climat

La réorientation de l’approvisionnement énergétique en Europe doit être l’un des points forts de la foire de Hanovre cette année. Le premier salon industriel mondial, que le chancelier allemand Olaf Scholz (SPD) inaugurera fin mai, veut notamment faire avancer les échanges entre la politique et l’économie. « En raison de la guerre en Ukraine, nous sommes confrontés à une tension entre la sécurité de l’approvisionnement et la protection du climat », a déclaré le directeur du salon Jochen Köckler à l’agence de presse allemande. Mercredi, les organisateurs présenteront les perspectives du salon.

Des thèmes comme une production plus respectueuse du climat ainsi que l’utilisation de l’hydrogène et d’autres énergies renouvelables auraient de toute façon été préparés. Les entreprises ont une forte propension à investir dans ce domaine, a déclaré Köckler. A court terme, la discussion sur la sécurité d’approvisionnement est venue s’y ajouter. La transformation doit maintenant réussir encore plus rapidement et plus efficacement.

Sommaire

« Les entreprises allemandes et européennes vont également montrer un peu leurs muscles technologiques et montrer clairement qu’elles sont prêtes : Nous sommes préparés. C’est toujours par le biais de l’innovation que nous avons fait avancer le site », a déclaré Köckler en esquissant ses attentes.

Un approvisionnement énergétique stable est une condition nécessaire pour pouvoir produire, a souligné le directeur du salon. C’est pourquoi la Foire de Hanovre mise sur un triptyque composé de messages politiques, d’échanges directs entre la politique et l’économie et de pièces d’exposition qui seront à nouveau exposées sur le parc des expositions. L’année dernière, la Foire de Hanovre n’a eu lieu que sous forme numérique en raison de la Corona.

Cette année encore, Corona a influencé la planification : à l’origine, le salon devait déjà avoir lieu fin avril et durer cinq jours. Au lieu de cela, elle se déroulera sur quatre jours, du 30 mai au 2 juin.

Les organisateurs comptent actuellement sur environ 2500 exposants – nettement moins qu’avant la pandémie, où l’on comptait généralement entre 5000 et 6000 exposants. La Russie, de plus en plus isolée, ne jouait déjà qu’un rôle secondaire pour la foire de Hanovre avant l’attaque contre l’Ukraine : Seuls trois exposants russes étaient prévus cette fois-ci, ils sont désormais supprimés.

Le pays partenaire est le Portugal, et le Premier ministre portugais Antonio Costa est attendu à l’inauguration aux côtés du chancelier Scholz. Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans et la ministre fédérale de la Recherche Bettina Stark-Watzinger (FDP) figurent également sur la liste des invités.

Lire aussi

Plus d'articles