AccueilActualités informatiqueLa justice russe veut interdire le groupe Facebook Meta

La justice russe veut interdire le groupe Facebook Meta

Le parquet général de Russie veut faire interdire le groupe Facebook Meta en tant qu' »organisation extrémiste ». Une demande en ce sens a été déposée auprès du tribunal, a annoncé l’autorité vendredi. Cette demande fait suite à la décision du groupe américain, qui possède également des services comme Instagram et WhatsApp, d’autoriser les appels à la violence contre les troupes russes en Ukraine.

Meta avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi son assouplissement des règles, ce qui avait suscité l’indignation de Moscou. Un porte-parole de Facebook a cité la phrase « Mort aux envahisseurs russes » comme exemple d’exception pour des propos qui auraient normalement enfreint les directives. Dans le même temps, il a écrit sur Twitter : « Nous continuerons à ne pas autoriser les appels crédibles à la violence contre les civils russes ».

Facebook lui-même n’est plus accessible en Russie depuis plusieurs jours déjà. Le parquet général a demandé au Roskomnadzor, l’autorité de surveillance des médias en Russie, de restreindre l’accès à Instagram et a annoncé la suppression de son propre compte Instagram. Le maire de Moscou Sergei Sobjanin s’est également retiré d’Instagram. Les habitants de Russie craignaient que WhatsApp soit également bloqué entre-temps.

Certains ont rapidement transféré leurs conversations familiales vers d’autres services de messagerie comme Telegram. L’agence d’Etat Ria Nowosti, citant une source au sein des forces de l’ordre, a toutefois annoncé que WhatsApp ne devrait pas être limité. Le vice-président de la commission de la Douma sur la politique d’information, Sergei Bojarski, a quant à lui déclaré : « Quelque chose me dit que dans un avenir proche, tous les méta-services seront bloqués sur le territoire de la Fédération de Russie ».

Plus d'articles