L’administration du Land de Thuringe fait des progrès avec son bureau à domicile

Le Land de Thuringe a amélioré les conditions techniques pour que les fonctionnaires et les employés puissent travailler dans leur bureau à domicile. À l’heure actuelle, près de 9000 connexions spécialement sécurisées permettent d’accéder au réseau de données de l’État depuis des appareils mobiles, a annoncé sur demande le ministère des finances, qui est responsable de la numérisation de l’administration. C’est environ 2500 de plus qu’en juin.

L’acquisition de nouvelles technologies reste problématique car le marché des tablettes, ordinateurs portables ou mini-PC, par exemple, a été balayé et les délais de livraison sont longs. Plusieurs milliers d’appareils ont été commandés depuis 2020. Une détente définitive de la situation n’est « toujours pas en vue », selon le ministère.

Les chaînes d’approvisionnement perturbées et l’augmentation de la demande due à la pandémie de Corona ont provoqué de graves problèmes d’approvisionnement sur le marché du matériel informatique depuis 2020. Pour le secteur des jeux, par exemple, le PDG du fabricant de cartes graphiques Nvidia s’attend à ce que les problèmes d’approvisionnement se poursuivent jusqu’à la fin de 2022.

En cas de problèmes avec la lecture de la vidéo, veuillez activer JavaScript.

L’accès au réseau de données de l’État, spécialement sécurisé, est actuellement possible depuis environ 25 000 lieux de travail. Outre les près de 9 000 connexions réseau protégées (VPN) pour le travail mobile, il existe, entre autres, 2 500 postes de télétravail. En outre, l’administration est équipée de tablettes et de smartphones avec des espaces sécurisés pour un accès mobile aux calendriers, contacts et e-mails. Le ministère n’a pas été en mesure d’indiquer le nombre d’employés de l’État qui travaillent actuellement à domicile. Il n’est pas enregistré.

Ces chiffres n’incluent pas la police et les écoles, qui utilisent leur propre technologie. Toutefois, pour des raisons de sécurité et de coût, ces zones, dans la mesure où elles appartiennent à l’administration de l’État, doivent être incluses progressivement, a expliqué une porte-parole du ministère.


(cbo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici