AccueilActualités informatiqueLangage de programmation Go : la bêta de Go 1.18 introduit les...

Langage de programmation Go : la bêta de Go 1.18 introduit les génériques

La première version bêta de la version 1.18 du langage de programmation Go, initialement développé par Google, est disponible. Les fonctionnalités sont donc fixées et prêtes à être testées pour la première fois. La version finale devrait suivre « dans quelques mois », selon un article de blog.

Sommaire

Dès le début de l’année, une proposition de modification du langage a été soumise afin d’ajouter à Go la prise en charge des paramètres de type pour les types et les fonctions, permettant ainsi une forme de programmation générique. Il semble que cette proposition soit désormais mise en œuvre avec la bêta actuelle de Go 1.18. En effet, la version publiée comporte des génériques.

L’équipe de développement de Go demande toutefois de la prudence lors des tests de ce nouveau fonctionnement, car les génériques ne faisaient pas partie du langage de programmation jusqu’à présent. Un guide devrait aider les développeurs à faire leurs premiers pas. Une vidéo de la GopherCon de la semaine dernière présente cette nouveauté :

GopherCon 2021 : L’équipe de développement de Go présente les génériques

Les types de données génériques doivent permettre aux développeurs de partager du code et de créer des programmes plus facilement. La programmation générique permet d’écrire des fonctions et des structures de données dont certains types ne doivent être spécifiés qu’ultérieurement.

Il est ainsi possible d’écrire une fonction qui opère sur une tranche de n’importe quel type de données. Le type de données réel n’est indiqué que lors de l’appel de la fonction. Il est également possible de définir une structure de données qui stocke des valeurs de n’importe quel type, le type réel à stocker n’étant indiqué que lors de la création d’une instance de la structure de données.

Lire aussi

Go 1.18 Beta apporte également le support pour l’écriture de tests basés sur le fuzzing. Cela devrait permettre de détecter plus facilement les entrées automatiques qui font planter les programmes ou qui renvoient des réponses non valides. En outre, l’équipe de développement introduit un nouveau mode d’espace de travail Go qui devrait permettre aux développeurs de travailler sur plusieurs modules Go en même temps, ce qui semble être particulièrement important pour les projets de grande envergure.

Une autre nouveauté est la commande go version -mqui devrait à l’avenir enregistrer les détails de la construction comme les indicateurs de compilation. Ainsi, un programme peut utiliser ses propres informations de compilation avec la commande debug.ReadBuildInfo mais aussi d’autres fichiers binaires avec le nouveau paquet debug/buildinfo lire. Selon le billet de blog, le nouveau mode de fonctionnement est destiné à servir de base à tout outil qui doit créer une facture logicielle (Software Bill of Materials – SBOM) pour les fichiers binaires Go.

Pour plus d’informations sur la première version bêta de Go 1.18, voir le billet sur le blog officiel de The Go.

Plus d'articles