AccueilActualités informatiqueLe cloud AWS d'Amazon dans son propre centre de calcul avec de...

Le cloud AWS d’Amazon dans son propre centre de calcul avec de nouveaux serveurs ARM et x86

Amazon propose dès à présent deux nouveaux serveurs x86 et un nouveau serveur ARM dans le cadre de son programme Outposts. Il s’agit de systèmes du fournisseur de cloud qui ne fonctionnent pas sur les sites d’AWS, mais dans le centre de données du client. Amazon continue toutefois à les gérer lui-même et les utilisateurs peuvent accéder à toutes les fonctions habituelles d’AWS.

Les nouveaux systèmes ne sont pas des racks 42U entièrement équipés, mais des serveurs 1U et 2U. Le premier, le STBKRBE, utilise une unité centrale Graviton2. Le processeur ARM maison d’Amazon permet d’utiliser jusqu’à 64 vCPU dans différentes configurations pour une ou plusieurs instances. Pour celles-ci, 128 GiB de mémoire de travail sont disponibles. AWS utilise deux disques SSD NVMe de 1,9 To comme mémoire de masse.

Les deux systèmes 2U misent sur des processeurs SP Ice-Lake. Le LMXAD41 dispose de 64 vCPU, le KOSKFSF de 128. Ils disposent respectivement de 128 et 265 GiB de RAM. Le premier serveur x86 est équipé de deux disques SSD NVMe de 1,9 TByte, le plus grand de quatre. Sur demande, les ressources complètes peuvent être utilisées dans une grande instance – un aperçu de toutes les configurations possibles se trouve dans l’annonce.

Amazon prévoit de livrer les nouveaux serveurs aux clients au cours du premier trimestre 2022. Le client doit se charger lui-même de l’installation proprement dite des systèmes dans le rack. Après le premier démarrage, le support AWS se chargera de l’administration des appareils. Le fournisseur a présenté les nouveaux serveurs Outposts lors de son re:Invent de cette année. Parallèlement, Amazon a donné un aperçu de son prochain processeur ARM Graviton3 ainsi que de nombreuses nouvelles fonctions de stockage du cloud AWS.

Plus d'articles