AccueilActualités informatiqueLe fabricant sous contrat Foxconn produit aussi des puces semi-conductrices (automobiles)

Le fabricant sous contrat Foxconn produit aussi des puces semi-conductrices (automobiles)

Le sous-traitant électronique taïwanais Foxconn, alias Hon Hai Precision Industry, est surtout connu comme sous-traitant d’Apple, qui produit des iPhones. Mais la plus grande entreprise taïwanaise fabrique également pour de nombreuses autres entreprises et développe depuis des années un secteur de fabrication de semi-conducteurs, principalement pour les voitures (électriques), qu’elle produit elle-même en tant que fabricant à la demande.

En 2016, Foxconn a racheté l’entreprise japonaise Sharp, ce qui a surtout attiré l’attention à l’époque en raison des écrans fabriqués par Sharp. Mais avec Sharp, Foxconn a également acheté une usine de fabrication de puces qui produit des composants semi-conducteurs avec des structures de 130 nanomètres sur des plaquettes de silicium au format actuel de 300 millimètres de diamètre, notamment des pilotes pour les panneaux LC et des capteurs de caméra.

Début août, Foxconn a également acheté une fabrique de puces taïwanaise de la société Macronix, spécialisée dans la fabrication de transistors de commutation en carbure de silicium (SiC). Ceux-ci sont utilisés entre autres dans les chargeurs de batterie et les appareils de commande des moteurs électriques des voitures électriques. Dans ce contexte, ils sont en partie en concurrence avec les éléments de commutation en nitrure de gallium (GaN), eux aussi particulièrement efficaces.

Voiture électrique Model E de Foxconn

(Image : Foxconn)

En outre, Foxconn possède des entreprises telles que ShunSin Technologies, qui maîtrisent Test Packaging (OSAT) de composants semi-conducteurs. Selon les médias, Foxconn coopère depuis 2016 avec le fabricant de processeurs ARM dans un centre de développement à Shenzhen, en Chine.

Il y a quelques jours, on a appris la coopération de Foxconn avec le constructeur automobile Stellantis pour le développement et la fabrication d’une série de semi-conducteurs automobiles. Cette coopération s’inscrit d’une part dans les efforts actuels des entreprises automobiles pour s’approvisionner de manière plus fiable en semi-conducteurs à l’avenir. Ainsi, BMW et Ford ont réservé des capacités chez Globalfoundries, et Volkswagen aurait l’intention de faire de même. D’autre part, Foxconn profite manifestement de l’occasion pour élargir ses domaines d’activité au secteur des semi-conducteurs.

Plus d'articles