AccueilActualités informatiqueLe lancement de l'ordonnance électronique est reporté dans toute l'Allemagne

Le lancement de l’ordonnance électronique est reporté dans toute l’Allemagne

La délivrance d’une ordonnance électronique, qui devait débuter le 3 janvier 2022 dans les cabinets médicaux affiliés aux caisses d’assurance maladie, est reportée sine die. C’est ce qu’annonce le nouveau ministère fédéral de la Santé. L’ordonnance électronique doit continuer à être testée sur l’ensemble du territoire, avec une observation précise du déroulement du test qui permet de constater l’avancement réel du projet. Ce n’est que lorsque l’ordonnance électronique fonctionnera sans problème que son introduction « se fera selon une procédure de déploiement qui reste à définir ».

Sommaire

Dans une lettre publiée par le journal allemand des pharmaciens et adressée aux associés de la société de projet Gematik, le ministère fédéral de la santé déplore que les systèmes techniques nécessaires à l’ordonnance électronique ne soient pas encore disponibles partout. C’est pourquoi la phase de test doit être prolongée et la date de lancement prévue pour le 3 janvier 2022 annulée. Dans la mesure du possible, l’ordonnance électronique doit être délivrée dans les cabinets médicaux et utilisée dans les pharmacies.

L’extension progressive de l’exploitation pilote n’est pas limitée dans le temps, mais doit être contrôlée différemment que jusqu’à présent : « Cette phase de test et de pilotage contrôlée dans les semaines à venir nécessite cependant aussi des améliorations significatives dans le soutien et le caractère obligatoire des processus de test avec des responsabilités claires, une plus grande transparence sur l’avancement du projet de la part de tous les participants et un processus de reporting apte à éviter à l’avenir des malentendus sur le degré de maturité des composants individuels ainsi que du système global », selon la lettre envoyée par e-mail aux associés. Dans tous les cas, le « projet de numérisation politiquement très important » doit être établi dans l’approvisionnement.

Dernièrement, les associations de médecins de caisse s’étaient opposées à la date de lancement de l’ordonnance électronique comme du certificat électronique d’incapacité de travail (eAU). L’eAU n’est apparemment pas concernée par la prolongation de la phase de test, car une règle transitoire s’applique ici. Si les cabinets ne peuvent pas transmettre l’eAU, par exemple parce que le KIM-Mail nécessaire à cet effet n’est pas encore intégré, ils peuvent imprimer une feuille de style en trois exemplaires pour la caisse d’assurance maladie, l’employeur et l’assuré.

Plus d'articles