AccueilActualités informatiqueLe secteur des TIC croît malgré des conditions difficiles

Le secteur des TIC croît malgré des conditions difficiles

Le marché allemand de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique grand public (ITK) reste sur la voie de la croissance selon l’association professionnelle IT Bitkom. Le volume a augmenté de 3,9 pour cent pour atteindre 178,4 milliards d’euros, ce qui est surtout dû à la bonne marche des affaires dans le domaine du matériel informatique et des logiciels. Pour l’année en cours, l’association professionnelle prévoit pour sa clientèle une augmentation de 3,6 pour cent à 184,9 milliards d’euros.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est principalement le marché des technologies de l’information qui porte la croissance. Comme l’année précédente, celui-ci devrait connaître une croissance largement supérieure à la moyenne et continuer à renforcer son importance en tant que secteur le plus important. Si le chiffre d’affaires dépasse pour la première fois la barre des 100 milliards d’euros en 2021, une augmentation de 5,9% portera le volume à 108,6 milliards d’euros cette année, selon les calculs de Bitkom.

Une fois de plus, ce sont les logiciels qui devraient connaître la croissance la plus rapide, sous l’impulsion de la tendance au cloud : 9 % de croissance devraient conduire à un chiffre d’affaires de 32,4 milliards d’euros. Les revenus générés par le matériel informatique devraient également augmenter de manière significative : Bitkom s’attend à une augmentation de 5,7 % pour atteindre 33,2 milliards d’euros. Le secteur des services informatiques, qui comprend entre autres le conseil en informatique, devrait croître de 3,9 % pour atteindre 43,0 milliards d’euros.

Le marché de l’informatique et des télécommunications est en croissance continue. Seuls les terminaux tels que les smartphones sont actuellement en perte de vitesse.

(Image : Bitkom, IDC)

Pour le marché des télécommunications, Bitkom prévoit une augmentation modérée de 0,9 pour cent à 67,3 milliards d’euros. Selon les estimations, 49,2 milliards d’euros (+1,7%) seront réalisés cette année avec les services de télécommunications. Dans le secteur des terminaux – principalement des smartphones – les fournisseurs doivent se préparer à un recul pour la première fois depuis des années : Le marché devrait reculer de 3,1 pour cent pour atteindre 1,2 milliard d’euros. En revanche, les investissements dans l’infrastructure TK augmentent nettement grâce au développement des réseaux 5G et de la fibre optique. Ils devraient augmenter de 2,2 pour cent en 2022 pour atteindre 6,9 milliards d’euros.

Sur le marché de l’électronique grand public, l’évolution négative se poursuit toutefois. L’effet spécial Corona en 2020, qui avait entraîné une hausse temporaire de 6,3 pour cent à 9,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, était apparemment de nature temporaire : après une baisse de 1,6 pour cent en 2021, le chiffre d’affaires du plus petit des sous-marchés ITK devrait se contracter de 2,3 pour cent à 9,0 milliards d’euros cette année.

Les indices du climat des affaires se trouvent à un niveau pré-Corona. L’euphorie de l’été 2021 est toutefois retombée.

(Image : Bitkom, IDC)

L’indice numérique géré par l’association en collaboration avec l’ifo se situe à un niveau aussi élevé qu’avant l’apparition de la pandémie début 2020. En décembre 2021, il se situait à 24,0 points, soit comme d’habitude 17 points de plus que l’indice ifo pour le climat des affaires de l’économie globale. L’évolution actuelle des indices montre toutefois que les attentes très optimistes de juillet 2021 ont été mises à mal par la recrudescence de la pandémie, les problèmes d’approvisionnement et l’inflation.

Plus d'articles