AccueilActualités informatiqueLe système de minage de bitcoins d'Intel : moins bon que ceux...

Le système de minage de bitcoins d’Intel : moins bon que ceux de la concurrence

Le matériel d’Intel pour l’extraction de crypto-monnaies doit devenir le plus efficace du marché en termes d’énergie. Mais ce n’est pas encore le cas, du moins pour la première tentative de minage de bitcoins, comme le révèle la présentation d’Intel à l’International Solid-State Circuits Conference (ISSCC) 2022 : Le système baptisé Bonanza Mine est plus lent et moins efficace que les produits concurrents.

Dans un système, Intel couple entre eux un total de 300 circuits intégrés spécifiques à une application (ASIC) qui ne font rien d’autre que de calculer des hachages SHA-256 pour confirmer des blocs de bitcoin. Les ASIC sont répartis sur quatre cartes mères et sont contrôlés par une puce logique programmable (FPGA). Intel utilise les ASIC, minuscules avec leurs 14,16 mm², comme véhicules de test pour sa propre production en 7 nanomètres (appelée Intel 4).

Sommaire

Intel mentionne une efficacité de 54,8 joules par térahash, dérivée de la performance de minage d’un seul ASIC (137 gigahashes/s à une tension de 355 mV et une consommation de puissance de 7,5 watts). Dans cette configuration « équilibrée », un système complet atteint une consommation de 2293 watts et 40,4 térahashes/s. A un moment donné, Intel note également 3600 watts, ce qui donnerait toutefois une efficacité inférieure de 90 joules/terahash.

A titre de comparaison, voici quelques produits concurrents de fabricants établis :

    • Bitmain Antminer S19j Pro : 104 térahashes/s, 3068 watts, 29,5 joules/térahash
    • Bitmain Antminer S19 XP : 140 térahashes/s, 3010 watts, 21,5 joules/térahas (livraison au plus tôt à partir d’octobre 2022)
    • Canaan Avalon A12 : 90 térahashes/s, 3420 watts, 38 joules/terahash
    • MicroBT Whatsminer M30s++ : 112, térahashes/s, 3472 watts, 31 joules/térahash

Il n’est donc pas étonnant que les premiers gros clients attendent la deuxième génération de mineurs de bitcoins d’Intel, dont on espère qu’ils seront plus efficaces.

Intel Bonanza Mine (4 images)

Le système Bonanza Mine d’Intel ressemble extérieurement aux Antminer de Bitmain.
(Image : Intel, via Tom’s Hardware )

Mais les connaissances acquises grâce au développement de l’ASIC pourraient également être intéressantes à l’avenir pour les CPU et les GPU, car les puces Bonanza-Mine fonctionnent avec une tension extrêmement faible, voire même avec seulement 290 millivolts lors de tests. En revanche, les processeurs de bureau comme le Core i9-12900K ont besoin de plus de 700 millivolts, même sans charge.

Plus d'articles