AccueilActualités informatiqueLeçons tirées de la pandémie : les ministres-présidents veulent élargir le bureau...

Leçons tirées de la pandémie : les ministres-présidents veulent élargir le bureau national

Table des matières

L’une des préoccupations majeures de la conférence des ministres-présidents (MPK), qui s’est achevée vendredi à Königswinter, était de tirer les « enseignements de la pandémie ». Les chefs de gouvernement des États fédéraux ont adopté deux résolutions à cette fin. En conséquence, ils veulent promouvoir la « résistance aux crises de l’État, de l’administration et de l’économie » et saisir les opportunités offertes par « une gamme élargie de bureaux à domicile ». Cela permettrait des « modalités de travail plus souples » et améliorerait la compatibilité entre vie professionnelle et vie familiale.

Sommaire

Selon la résolution, la pandémie de coronavirus a déjà entraîné une adaptabilité nettement plus grande dans de nombreux domaines « en ce qui concerne le lieu de travail, les heures de travail et l’organisation du travail ». Les règles du ministère de l’Intérieur ont « contribué de manière substantielle à contenir l’incidence de l’infection ». Dans le même temps, il a été démontré « que le travail numérique indépendant du lieu a, dans de nombreux cas, bien mieux fonctionné que ce qui était généralement attendu au départ ». Cette prise de conscience aura un impact durable sur certaines parties du monde du travail au-delà de la pandémie.

Les Länder veulent désormais utiliser les avantages du télétravail « notamment pour renforcer l’attractivité du service public ». Selon les chefs de gouvernement, le télétravail et les autres formes de travail mobile offrent également un potentiel particulier pour les zones rurales : « En supprimant les trajets domicile-travail, ils représentent aussi une contribution à la protection du climat. » Il en va de même pour les formes de travail décentralisées telles que les espaces de co-working. Ils doivent donc « faire l’objet d’une attention encore plus grande pour garantir l’égalité des conditions de vie ».

En outre, les ministres-présidents exigent que le gouvernement fédéral « s’implique encore davantage dans l’extension et le développement des moyens d’alerte pour la population ». Ils saluent le programme de soutien à l’extension du réseau de sirènes de l’Office fédéral de la protection civile et de la prévention des catastrophes (BBK). Toutefois, cela ne pourrait « être qu’un premier pas vers une participation durable du gouvernement fédéral au financement de l’extension des réseaux de sirènes municipales, qui est également importante pour la protection civile ».

Selon le second document, la pandémie a mis en évidence la nécessité de « proposer très rapidement des solutions numériques pour des domaines spécifiques de la vie, utilisables dans tous les Länder, sans barrières, uniformes ou compatibles et équipées des interfaces nécessaires ». Le Conseil de planification informatique doit donc soumettre, d’ici mars 2022, des propositions sur la manière dont ces processus pourraient être encore mieux gérés.

Plus d'articles