AccueilActualités informatiqueL'éditeur de texte GNU Nano est sorti en version 6.0

L’éditeur de texte GNU Nano est sorti en version 6.0

La version 6.0 de GNU Nano est sortie. L’éditeur de texte en ligne de commande, léger et facile à utiliser, est inclus dans la plupart des distributions Linux et fournit les principales fonctions d’édition, y compris la coloration syntaxique et les macros par raccourci clavier. Ce qui est inhabituel dans la version 6.0, c’est surtout son nom de code : « Humor heeft ook zijn leuke kanten », ce qui signifie « L’humour a aussi ses beaux côtés ». L’expression remonte à l’humoriste néerlandais Herman Finkers, qui a inventé la phrase : « Humor heeft ook leuke kanten », « L’humour a aussi de beaux côtés ».

Outre l’extension de la mise en évidence de la syntaxe par YAML, la plupart des modifications sont de nature visuelle : l’option --zero par exemple, masque la barre de titre, la barre d’état et les lignes d’aide et utilise toutes les lignes du terminal comme zone d’édition. Les barres de titre et d’état peuvent être activées et désactivées avec M-Z. Dans la version 5.5, la barre de titre en haut pouvait déjà être remplacée par une minibarre en bas.

Les utilisateurs peuvent désormais indiquer les couleurs sous forme de nombres hexadécimaux à trois chiffres au format #rgb. Nano choisit alors la couleur la plus proche des valeurs indiquées parmi les 216 couleurs d’index que la plupart des terminaux peuvent gérer. Pour les utilisateurs qui n’aiment pas les chiffres, Nano propose 14 nouveaux noms de couleurs : Rosy, Beet, Plum, Sea, Sky, Slate, Teal, Salbei, Brown, Ocker, Sand, Tawny, Brick et Crimson.

La version 6.0 apporte en outre plusieurs changements dans le comportement standard. Par exemple, le comptage des mots avec M-D fonctionne désormais différemment : avec l’option --wordboundsl’ancienne option par défaut, Nano compte les mots comme la commande Unix wc. Sans elle, le défaut actuel, l’éditeur compte les mots d’une manière plus humaine, en considérant la ponctuation comme un espace.

Alors que les cinq premières versions majeures avaient pris 20 ans, la version 6.0 n’a pris qu’un an et demi. GNU Nano peut être configuré sous tous les systèmes d’exploitation unixoïdes, y compris macOS, et sous Windows. Il peut être téléchargé sur nano-editor.org sous la licence open-source GPLv3.

Plus d'articles