AccueilActualités informatiqueLes distributions Linux : OpenMandriva 4.3 rénove le Linux de bureau

Les distributions Linux : OpenMandriva 4.3 rénove le Linux de bureau

La distribution Linux OpenMandriva Lx (OMLx), principalement conçue pour les utilisateurs de bureau, est sortie dans sa version 4.3. Comme pour ses prédécesseurs, les paquets logiciels sont à nouveau construits avec la chaîne d’outils LLVM/Clang au lieu de la collection de compilateurs GNU gcc, comme c’est le cas pour d’autres distributions. L’optimisation du temps de liaison possible avec LLVM doit rendre les applications de bureau plus réactives. Un noyau Linux optionnel compilé avec Clang est également inclus. Les noyaux d’Android et de ChromeOS sont également compilés avec LLVM/Clang.

Sommaire

OMLx 4.3 met à jour l’environnement de bureau KDE Plasma (KDE 5.90 et Plasma 5.23), mais offre également de nombreuses alternatives avec LXQt 1.0, Xfce 4.16 ou Gnome 41, entre autres. Parmi celles-ci se distinguent CuteFish et Maui-shell, tous deux basés sur Qt, deux jeunes projets qui veulent donner un nouvel élan au paysage du bureau sous Linux. Le noyau porte le numéro de version 5.16.7, Java 17 est présent, tout comme Java 18 en version bêta. Le sous-système de son Pulseaudio a dû céder la place à PipeWire.

Avec la mise à jour, un portage complet sur l’architecture ARM 64 bits est disponible. OpenMandriva fournit des images installables pour un certain nombre de plates-formes ARM, notamment pour les Raspberry Pi 4B et 3B+, le PinebookPro et l’alternative Raspberry Rock Pi.

Bien qu’OpenMandriva s’adresse traditionnellement aux utilisateurs finaux, les développeurs s’adressent également au matériel de centre de calcul basé sur ARM dans les notes de publication. La plupart des cartes serveurs disponibles avec l’architecture aarch64 devraient être supportées sous peu. Un portage sur la microarchitecture open source RISC-V est en cours, mais n’a pas pu être intégré dans la version stable actuelle.

OpenMandriva suit un schéma de release hybride composé d’une version roulante actualisée en permanence et de versions stables qui paraissent à peu près tous les ans. Il est possible de passer de l’une à l’autre en cours d’utilisation en échangeant les sources de paquets.

OpenMandriva est un successeur de la Mandrake Linux française, populaire il y a un quart de siècle, dont le fabricant a fait faillite. Une fondation a repris la distribution en 2012, et depuis, elle continue à vivre en tant que projet communautaire. L’orientation vers les utilisateurs finaux, l’utilisation de KDE comme environnement de bureau principal et de RPM comme gestionnaire de paquets sont restés inchangés depuis le début.

Le logiciel peut être téléchargé dès maintenant sur divers sites miroirs.

  • Annonce d’OpenMandrake Lx 4.3
  • Notes de mise à jour et instructions d’installation

Plus d'articles