AccueilActualités informatiqueMac Pro : Apple un peu moins radin sur le modèle de...

Mac Pro : Apple un peu moins radin sur le modèle de base

Apple propose toujours son Mac Pro à l’ancien prix d’au moins 6500 euros, bien que la station de travail ait déjà été commercialisée en 2019. Toutefois, les machines équipées de processeurs Xeon-W seront désormais un peu mieux équipées dans leur version d’entrée de gamme. C’est ce qui ressort de la boutique en ligne d’Apple, il n’y a pas eu d’annonce spécifique pour ce changement.

Sommaire

Au lieu d’être équipé de seulement 256 Go de mémoire SSD et de la carte graphique Radeon Pro 580X d’AMD, la configuration du Mac Pro commence dès maintenant avec un SSD de 512 Go et un équipement graphique Radeon Pro W5500X. En outre, la Radeon PRO W6600X est désormais disponible en option payante – le GPU fonctionnant sur la base de l’architecture RDNA-2 avec 8 Gbyte de GDDR6-RAM est disponible pour 345 euros.

Même avec cette petite amélioration, la station de travail Intel ne vaut plus la peine que dans certains cas. Ainsi, Apple a présenté cette semaine le Mac Studio, un nouveau bureau professionnel de petit format qui peut dépasser le Mac Pro. Ce qui manque toutefois à ce dernier, c’est l’extensibilité : les machines Apple-Silicon avec M1 Max et M1 Ultra n’ont pas d’emplacements pour cartes PCIe ni d’autres possibilités de mise à niveau. De plus, les Macs ARM ne supportent toujours pas les boîtiers eGPU ou PCIe.

Ceux qui ont besoin de cartes spéciales pour leur travail – qu’il s’agisse d’accélérateurs graphiques, d’encodeurs, de produits audio ou d’autres matériels spécialisés PCIe – continueront (devront) s’en tenir au Mac Pro avec Xeon W. On ne sait pas encore comment Apple concevra le successeur d’Apple Silicon – on dit qu’il sera plus petit que le Mac Pro actuel. Il est tout à fait possible qu’il faille attendre jusqu’en 2023 pour voir arriver la nouvelle machine professionnelle.

Il est possible que le problème de la connexion PCIe soit résolu d’ici là – ou qu’Apple utilise ou invente de nouvelles normes, mais pour lesquelles il faudrait alors racheter toutes ses cartes. En raison de la situation PCIe, il y a déjà eu des rumeurs selon lesquelles Apple pourrait présenter à nouveau le Mac Pro dans une variante Intel révisée – mais cela est désormais considéré comme plutôt improbable, car l’entreprise semble miser entièrement sur ses propres puces ARM.

Plus d'articles