Mac Studio : Apple semble empêcher le remplacement du SSD

Apple insiste auprès du Mac Studio sur le fait qu’il n’y a pas de possibilité de mise à niveau de la mémoire ou du SSD après l’achat. C’est certainement vrai pour la partie RAM – celle-ci fait partie du SoC M1-Max ou M1-Ultra. Toutefois, lors des premiers teardowns de la station de travail compacte, les bricoleurs avaient découvert qu’au moins le SSD intégré n’était pas soudé et qu’il y avait en outre un deuxième slot, ce qui laisse supposer une extensibilité.

Cependant, Apple semble avoir empêché cela, du moins jusqu’à présent. Le moindre encombrement matériel du Mac Studio semble se heurter à une « protection » logicielle contre le remplacement des SSD. C’est du moins ce qu’a constaté le YouTuber Luke Miani lors d’une expérience personnelle. Il a travaillé avec plusieurs machines Mac Studio pour échanger des SSD entre elles – Apple utilise en effet un format propriétaire. Mais cette tentative a échoué.

Miani a d’abord effacé et retiré le SSD qui se trouvait dans l’un de ses Mac Studios. Il l’a ensuite inséré dans le deuxième slot SSD vide d’une autre machine. Le SSD a apparemment été reconnu comme tel, mais le système n’a pas démarré, même pas en mode de récupération. Au lieu de cela, seule la LED de la machine a clignoté – de manière amusante sous forme de code morse SOS – et rien n’a continué ; même l’écran ne s’est pas allumé.

L’utilisation du deuxième slot SSD vide avec un SSD pour le démarrage a également échoué – mais dans ce cas, le SSD n’a pas été détecté du tout, le signal SOS n’est même pas apparu. Enfin, Miani a également essayé de transférer une installation macOS connue pour fonctionner vers un autre Mac Studio en insérant le SSD dans une autre machine. Cela n’a pas non plus fonctionné – ce qui est toutefois relativement logique, car Apple « marie » désormais toujours les SSD à un Mac.

L’un dans l’autre, il apparaît qu’Apple semble s’en tenir à sa déclaration selon laquelle une mise à niveau ultérieure est impossible. Pour l’autoriser, il faudrait de toute façon que des fournisseurs soient d’abord prêts à reproduire le format SSD propriétaire du groupe pour le Mac Studio. Ensuite, il faudrait résoudre le problème du logiciel – reste à savoir s’il existe une possibilité à cet égard – par exemple avec les outils maison d’Apple.