AccueilActualités informatiqueMicrosoft Office : des améliorations importantes pour les utilisateurs de Mac

Microsoft Office : des améliorations importantes pour les utilisateurs de Mac

Les nouvelles versions des applications de la suite Office de Microsoft apportent des nouveautés et des améliorations importantes pour les utilisateurs de Mac : la fonction de recherche du client de messagerie Outlook fonctionne à nouveau correctement dans la version 16.57 en interaction avec macOS Monterey. Ce changement n’est pas mentionné dans les notes de version d’Office pour Mac.

Sommaire

Après l’installation de la dernière version de Monterey, macOS 12.1, la recherche dans Outlook était à l’origine fortement perturbée, les recherches effectuées dans le programme ne donnaient tout simplement plus de résultats. Il y a eu plusieurs solutions de contournement, mais toutes avaient leurs propres problèmes et limitations – notamment le passage au « nouvel Outlook », qui ne peut toutefois pas encore être utilisé en combinaison avec des comptes Exchange.

Même le fait de passer à la recherche Spotlight d’Apple pouvait permettre de trouver certains e-mails, mais il n’était pratiquement pas possible de limiter les demandes de recherche et surtout de les adapter à certains paramètres. Tout cela est à nouveau possible avec Outlook 16.57 sous macOS 12.1, et la recherche avancée peut être utilisée dans son intégralité.

La version 16.57 d’Excel est entièrement supportée par les Macs équipés de la puce M1 d’Apple, a annoncé Microsoft. Ainsi, la fonction « Power Query » fonctionnera désormais aussi de manière native sur les Macs ARM, alors que les utilisateurs devaient jusqu’à présent se rabattre sur la couche de traduction Rosetta. « Si vous utilisiez jusqu’à présent l’émulateur Rosetta pour exécuter Excel, vous pouvez désormais le désactiver et exécuter Excel en natif », explique Microsoft. Autre nouveauté : l’option d’importer des fichiers locaux pour Power Query.

Avec la dernière mise à jour, Word, Excel et PowerPoint devraient pouvoir empêcher les captures d’écran et les partages d’écran dans les documents considérés comme sensibles – dans le cadre des fonctions « Microsoft Information Protection » (MIP) d’Office 365. Selon l’éditeur, les nouvelles versions corrigent également deux failles de sécurité dans Office.

Plus d'articles