AccueilActualités informatiqueParallels Desktop pour Mac s'adapte à Windows 11

Parallels Desktop pour Mac s’adapte à Windows 11

Parallels a fourni une mise à jour pour son logiciel de virtualisation Parallels Desktop pour macOS, qui devrait désormais fonctionner également avec Windows 11. La nouvelle version 17.1 s’adapte également au dernier système d’exploitation de Microsoft, qui entraîne de nouvelles exigences matérielles. Les machines compatibles nécessitent un module de plate-forme de confiance (Trusted Platform Module), dont les Macs sont naturellement dépourvus. Apple a mis en œuvre sa propre technologie d’éléments sécurisés avec la puce T1 ou T2.

Sommaire

Parallels 17.1 contourne désormais le problème en utilisant des modules de plate-forme de confiance virtuels (vTPM). Cela signifie que les VM de Windows 11 et toutes les versions ultérieures du système d’exploitation continueront d’être compatibles. Les vTPM sont actifs par défaut pour Windows 11, ajoute-t-il. L’absence de TPM (2.0) dans le Mac fait que Windows 11 ne peut plus être installé directement via Boot Camp – Apple n’a pas encore fait de commentaire à ce sujet. Par conséquent, une VM reste le seul moyen. Apple satisfait aisément aux autres exigences de Windows 11, telles que 4 Go de RAM et au moins 64 Go de mémoire de masse.

Selon Parallels, il est possible de mettre à niveau les VM de Windows 10 vers Windows 11. Le support vTPM fonctionne automatiquement. Pratique : Les installations sur les Macs ARM (avec Windows 11 pour ARM) sont également possibles. Microsoft lui-même avait en fait officiellement écarté cette possibilité. La prise en charge de l’alias Monterey de macOS 12, qui apparaîtra probablement très bientôt, est maintenant officielle et l’expérience utilisateur sur les Macs ARM est censée être meilleure ici – entre autres, la fonction copier-coller entre la VM et la machine hôte.

La taille par défaut des machines virtuelles est passée de 32 à 64 Go. Parallels Desktop 17.1 promet également des améliorations pour les titres gourmands en ressources graphiques tels que « WoW », « World of Tanks » ou « Tomb Raider 3 ». Une autre nouveauté est le support de VirGL dans Virtio GPU, qui devrait permettre l’accélération 3D sous Linux. Les Outils Parallels doivent être installés pour cela. Parallels Desktop coûte 80 euros par an pour les utilisateurs privés, les mises à niveau sont disponibles pour 50 euros. Les versions complètes (sans possibilité de mise à jour) sont disponibles à partir de 100 euros.

Plus d'articles