AccueilActualités informatiquePour 30 TByte et plus : le premier disque dur de démonstration...

Pour 30 TByte et plus : le premier disque dur de démonstration de Toshiba avec la nouvelle technologie micro-ondes

Toshiba annonce une percée dans le développement de disques durs avec Microwave Assisted Magnetic Recording (MAMR), dans lesquels des émetteurs de micro-ondes dans la tête augmentent les performances d’écriture. Ainsi, la densité des données peut continuer à augmenter, ce qui devrait « bientôt » permettre des disques durs d’une capacité de 30 TByte et plus.

Jusqu’à présent, Toshiba ne vend que le MG09, un disque dur de 18 TByte qui mise sur une forme précoce de la technique des micro-ondes sous forme de Flux Control MAMR (FC-MAMR). Le fabricant équipe les têtes existantes d’un simple émetteur à micro-ondes qui pousse les particules magnétiques sur les disques dans la bonne direction lors de l’écriture avant que la tête d’écriture ne fasse le reste. La densité des données augmente ainsi d’environ 20 pour cent par rapport à la technique d’enregistrement conventionnelle.

Le Microwave Assisted Switching-MAMR (MAS-MAMR) apporte des améliorations nettement plus importantes. En collaboration avec le fabricant de disques magnétiques Showa Denko K.K. (SDK) et le fabricant de têtes de lecture/écriture TDK Corporation, Toshiba a développé des plateaux et des têtes adaptés : Les têtes contiennent désormais un double émetteur de micro-ondes (« dispositif d’oscillation de spin torque bi-oscillant »). [Dual FGL STO] »), qui génère des micro-ondes plus focalisées tout en étant plus efficaces. Pour obtenir un avantage réel, il faut de nouveaux disques magnétiques – les entreprises partenaires ne donnent pas encore de détails.

Construction d’une tête MAS-MAMR avec double émetteur de micro-ondes.

(Image : Toshiba)

Dans la course aux premiers disques durs de 30 To, le concurrent Western Digital a entre-temps abandonné le développement de la technologie micro-ondes. Au lieu de cela, l’entreprise continue à miser sur l’enregistrement magnétique perpendiculaire à énergie (ePMR), qui rappelle de loin le FC-MAMR de Toshiba : un courant électrique est conduit dans la tête d’écriture pour y générer un champ magnétique supplémentaire et réduire ainsi la gigue.

Avec l’augmentation du nombre de disques dans un boîtier HDD et la mémoire flash pour le transfert des données utiles et des métadonnées (OptiNAND), il devrait ainsi être possible d’atteindre une capacité de 30 TByte avec la technique existante. Seagate, le troisième fabricant de disques durs restant, se concentre quant à lui sur l’enregistrement magnétique assisté par la chaleur (HAMR) : grâce à un échauffement ponctuel des particules magnétiques, l’intensité du champ magnétique nécessaire à l’écriture diminue.

Plus d'articles