Pour les réunions analogiques, virtuelles et hybrides : OpenSlides 3.4

OpenSlides est né d’une nécessité il y a 10 ans : les développeurs de l’outil open-source en avaient assez des réunions d’association au cours desquelles les motions, les ordres du jour et les élections étaient organisés via PowerPoint et Word sur un beamer et ont commencé à travailler sur un outil basé sur le web.

Depuis lors, OpenSlides est utilisé par de nombreux clubs, associations, partis et entreprises. Chacun peut installer lui-même le logiciel sur un serveur gratuitement et le publier sur Internet ou sur un réseau interne lors d’une réunion.

Les développeurs gagnent l’argent nécessaire à la poursuite du développement en accueillant des OpenSlides et en organisant des réunions. Depuis 2020, la demande a changé : les réunions en face à face n’étant plus possibles depuis longtemps, les clients souhaitaient organiser des formats hybrides et numériques.

De nombreuses innovations de la version 3.4 sont donc destinées aux organisateurs de rassemblements numériques. Les diffusions en direct de la réunion peuvent désormais être intégrées via YouTube et Nanocosmos, deux fournisseurs dont les latences sont relativement faibles. Les participants qui regardent le livestream peuvent ainsi réagir aux événements de la réunion presque en temps réel.

La fonction permettant aux participants de s’ajouter à la liste des intervenants a également été optimisée. Ils peuvent désormais indiquer directement s’ils ont l’intention de s’exprimer en faveur ou contre. Cela permet au modérateur d’appeler plus facilement les orateurs conformément aux statuts.

Une nouvelle fonctionnalité est un chat par lequel les comités peuvent échanger des informations et voter.

Pour permettre aux délégués d’échanger des informations pendant la réunion, il existe désormais des salons de discussion de groupe que les administrateurs peuvent configurer et attribuer aux groupes. Cela facilite le vote des commissions, par exemple. Pendant la réunion, le public peut exprimer son approbation sous forme d’applaudissements virtuels. Le degré d’enthousiasme de l’assemblée est visualisé dans un diagramme à barres. Pour résoudre les problèmes techniques des particuliers, les administrateurs peuvent intégrer un chat vidéo d’assistance via une salle de conférence Jitsi et, par exemple, passer en revue les paramètres audio et caméra avec les intervenants virtuels présents.

Beaucoup de temps est consacré aux élections lors des réunions des associations et des partis. Pour qu’une élection soit compatible avec le droit des associations, elle doit être véritablement secrète – ce qui n’est pas trivial lors de conférences virtuelles. Depuis le début de la pandémie, de nombreuses associations se sont contentées de tenir leurs réunions en livestream à l’aide d’un outil tel qu’OpenSlides, puis d’organiser les élections sous forme de votes par correspondance analogiques. Les développeurs d’OpenSlides ont maintenant assuré techniquement que les élections en ligne sont possibles de manière juridiquement sûre. Les informations sur les personnes qui ont voté sont stockées séparément des informations sur ce pour quoi elles ont voté. Dans le cas où l’instance d’OpenSlides est hébergée par la société de développement Intevation, il existe un avis juridique qui certifie que des élections légalement efficaces sont possibles avec cette instance.

La version 3.4 contient également des corrections de petits bogues, une mise à jour vers Angular 12 et des préparatifs pour la gestion des comités, qui doit suivre avec la prochaine version majeure 4. Vous pouvez essayer la version 3.4 sur demo.openslides.org.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici