AccueilActualités informatiqueStarGroup veut défendre sa marque "Starlink" contre Elon Musk

StarGroup veut défendre sa marque « Starlink » contre Elon Musk

La société mexicaine StarGroup a prévenu qu’elle défendrait les droits de la marque « Starlink » par tous les moyens disponibles contre la société américaine SpaceX, dirigée par Elon Musk, spécialisée dans l’espace et les télécommunications.

StarGroup est une entreprise mexicaine qui fournit des services de télécommunications et de divertissement au Mexique. Fin 2015, StarGroup a déposé les marques StarGo, StarLine, StarTV, StarKa, StarGroup et StarLink auprès de l’Institut mexicain de la propriété industrielle (IMPI).

SpaceX, pour sa part, construit actuellement un réseau de milliers de satellites proches de la Terre sous le nom de Starlink. Il fournira l’internet à haut débit aux consommateurs du monde entier. Afin de pouvoir proposer ce service au Mexique sous le nom de Starlink, SpaceX tente également d’y acquérir les droits de marque.

Sommaire

En octobre 2018, SpaceX a poursuivi l’IMPI pour invalidité et révocation de la marque Starlink, affirmant que StarGroup n’avait pas identifié et utilisé avec précision les services de télécommunications qu’elle cherchait à protéger. Même sans résoudre le problème juridique et sans posséder l’enregistrement de la marque, SpaceX vendait les mêmes services au Mexique que le Mexicain StarGroup. L’IMPI a rejeté la demande de SpaceX, estimant que l’enregistrement de Starlink par StarGroup était sans ambiguïté quant à l’étendue des services et qu’il utilisait effectivement la marque.

SpaceX a alors tenté d’acheter les droits de la marque. José Aguirre Campos, président de StarGroup, a déclaré dans une interview accordée au journal économique mexicain El Financiero. « Ils ont proposé d’acheter la marque, nous étions en pourparlers. Nous leur avons dit que ce n’était pas la bonne façon de procéder et que s’ils le voulaient, nous pourrions faire des affaires, mais que la marque n’était pas à vendre. Cela ne les intéressait pas et ils ont engagé une action en justice contre nous », explique M. Aguirre Campos.

SpaceX a intenté une action en justice auprès de la Chambre de la propriété intellectuelle de la Cour administrative suprême (TFJA). De manière surprenante, les juges ont déclaré l’invalidité et la déchéance de la marque Starlink en faveur de SpaceX, au détriment de StarGroup. StarGroup a à son tour fait appel de la décision.

Aguirre Campos est troublé par la décision rapide du juge. « Il est étonnant que dans ce tribunal, où il faut des mois, parfois des années, pour qu’un jugement soit rendu, il ait été prononcé contre nous en quelques jours, nous faisant subir une grave injustice. » Il a souligné que la marque Starlink n’est pas à vendre et qu’il épuisera tous les recours juridiques à sa disposition dans le conflit qui l’oppose à Elon Musk. « Nous allons mourir sur la ligne », a-t-il prévenu.

Starlink compte désormais plus de 90 000 clients dans 12 États. Au cours du seul mois de juillet, SpaceX affirme avoir connecté environ 20 000 antennes supplémentaires. Elon Musk souhaite même atteindre 500 000 clients Starlink d’ici la mi-2022. Début août, SpaceX a racheté la société de nanosatellites Swarm.


[akn)

Plus d'articles