Un casque AR d’Apple prévu pour fin 2022

Apple commercialisera son premier appareil de réalité augmentée d’ici la fin de l’année prochaine, avec un matériel particulièrement puissant. C’est ce que prévoit l’analyste Ming-Chi Kuo de la société d’investissement taïwanaise TF International Securities, qui fait souvent preuve d’une grande pertinence. D’après les informations qu’il a fournies aux investisseurs dans un rapport paru vendredi, l’appareil devrait pouvoir être utilisé indépendamment d’un iPhone, contrairement aux rumeurs précédentes. Apple ne répéterait donc pas l’ancienne stratégie de l’Apple Watch, qui n’était initialement pas utilisable sans téléphone portable.

Selon Kuo, le casque est doté d’un processeur qui peut se mesurer à un Mac M1 en termes de performances – grâce à l’Apple Silicon à base d’ARM. Ni Mac ni iPhone ne seraient nécessaires lors de l’utilisation du matériel. En outre, l’appareil ne serait pas uniquement destiné à des applications spécifiques, mais offrirait une plateforme logicielle – donc peut-être un propre magasin d’applications AR.

Le design de la propre puce se distinguerait ainsi du matériel souvent plus faible de la concurrence. Le SoC devrait même mettre à disposition « une puissance de calcul significativement plus élevée » qu’un iPhone pour piloter la technique de capteurs et d’écran qu’il contient. Ainsi, le casque contiendrait au moins six à huit modules optiques qui fourniraient simultanément des signaux vidéo continus pour des services de RA « transparents ».

Apple achèterait des écrans Micro-OLED 4K de Sony, dont deux seraient intégrés dans le casque. Les applications de réalité virtuelle (VR) pourraient également être prises en charge. Apple aurait explicitement décidé de positionner l’appareil comme une classe à part entière et non comme un accessoire pour iPhone ou Mac. « C’est la seule façon de faire grandir le produit ». Il offrirait un écosystème propre et une expérience utilisateur complète et flexible.

Dans un rapport précédent, il avait été spéculé qu’Apple connecterait son casque via le Wi-Fi 6E rapide à un iPhone, qui servirait de puissant fournisseur et de matériel de calcul. Les fournisseurs de casques actuels agissent de la même manière, quand ils ne proposent pas des appareils solo plutôt faibles. Mais Apple semble avoir sa propre stratégie, du moins c’est ce qu’affirme Kuo en se référant à ses contacts dans la chaîne d’approvisionnement.

Le projet est accroché au sommet – comme en témoigne le fait que le président du groupe, Tim Cook, parle régulièrement des possibilités positives de la réalité augmentée (« We are high on AR », « I am AR-Fan #1 »). Selon Kuo, la stratégie à long terme est qu’un tel casque remplace l’iPhone dans dix ans. Cette démarche semble logique, car de plus en plus de groupes se lancent dans les mondes virtuels. Ainsi, Facebook a récemment rebaptisé sa holding « Meta » et Microsoft travaille également sur son propre « métavers ». Cook pense toutefois que les mondes entièrement virtuels sont plutôt mauvais, il veut plutôt relier le monde numérique au monde analogique avec la RA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici