AccueilActualités informatiqueUne radio numérique pour la police dans le réseau souterrain de Berlin

Une radio numérique pour la police dans le réseau souterrain de Berlin

Après de longs préparatifs, la police et les pompiers peuvent désormais utiliser la radio numérique moderne pour leurs opérations dans le réseau souterrain de Berlin. Le feu vert a été donné jeudi par le sénateur de l’Intérieur Andreas Geisel (SPD) et les responsables de la police et de la société de transport public BVG. Dans environ 170 stations et tunnels souterrains, les services d’urgence disposent désormais d’une couverture radio fiable, ont-ils déclaré.

Jusqu’à présent, les policiers et les pompiers auraient dû, dans certains cas, changer leurs radios pour le réseau BVG. Cela signifie qu’il n’y avait pas de connexion directe avec leurs centres d’opérations. Après le renouvellement de certaines parties de l’infrastructure de BVG, la police et les pompiers pourront à l’avenir utiliser le réseau radio numérique souterrain dans leurs propres zones.

Sommaire

La commissaire de police Barbara Slowik a déclaré que la question des communications radio dans le réseau du métro est un « problème ancien et de longue date ». Ses agents sont en service tous les jours quelque part dans la ville, dans les stations de métro, principalement pour des vols, des agressions et des dommages à la propriété, a-t-elle dit. Rien que de janvier à juillet de cette année, il y a eu 10 000 opérations de police dans le réseau du métro. Tous n’étaient pas pacifiques, a dit Mme Slowik. En 2019, par exemple, 112 agressions contre des policiers ont été recensées dans les stations de métro. Cela montre à quel point une connexion radio stable est importante, là aussi.

Le chef des pompiers, Karsten Homrighausen, a parlé de 20 appels, principalement par des ambulanciers, au cours des seules dernières 24 heures. Le sénateur de l’intérieur Geisel a souligné : « La police et les pompiers dépendent d’une communication stable pendant leurs opérations. Nous pouvons désormais le garantir avec la nouvelle radio numérique ».

L’extension du réseau radio numérique de surface de la police devrait être achevée en 2023 après des années de planification et de problèmes, a déclaré M. Slowik. Jusqu’à présent, 65 des 80 stations de radio ont été achevées, a-t-il précisé. L’achèvement est le nécessaire « saut dans le XXIe siècle ».

Lire aussi


[mho)

Plus d'articles