Visualisation de données : Neo4j Bloom atteint la version 2.0

L’entreprise Neo4j a publié la deuxième version majeure de Neo4j Bloom. L’outil de visualisation apporte de nouvelles fonctionnalités pour la collaboration et autorise l’utilisation de l’authentification unique (SSO) dans les environnements professionnels.

Neo4j Bloom a pour but de créer des graphiques clairs à partir des données de la base de données de graphiques Neo4j implémentée en Java, sans code, afin d’aider les data scientists à explorer leurs données. De plus, l’outil doit être capable d’afficher les résultats d’analyse pour les utilisateurs professionnels et de leur permettre d’interagir avec des parties spécifiques des graphiques.

Neo4j Bloom stellt aus der Graphdatenbank Neo4j bezogene Inhalte visuell dar.

Neo4j Bloom affiche le contenu de la base de données de graphes Neo4j.

(Image : Neo4j)

Publié pour la première fois en 2018, Neo4j Bloom 2.0 est le fruit de trois années de développement. Elle présente donc quelques nouvelles fonctionnalités, dont l’enregistrement de différentes scènes. Les scènes sauvegardées contiennent tous les détails de mise en page et de style afin de pouvoir les réutiliser ultérieurement. Le partage de scènes pour une collaboration en équipe en mode lecture seule est également désormais possible. Outre d’autres modifications de l’interface utilisateur (UI), il est désormais possible de modifier des données ad hoc dans l’interface sans code de l’éditeur.

Les utilisateurs de Neo4j Desktop devraient recevoir automatiquement la mise à jour Neo4j-Bloom. Alternativement, la dernière version peut être obtenue à l’aide du Graph Apps Drawer. Ceux qui utilisent le plug-in serveur ou une application web autogérée trouveront la mise à jour dans le centre de téléchargement de Neo4j. Les utilisateurs du service cloud natif Aura, disponible depuis le début de l’année en version Enterprise, devraient être mis à jour avec une future mise à jour d’Aura.

Toutes les informations complémentaires sur Neo4j Bloom 2.0 sont disponibles sur le blog de Neo4j.