AccueilActualités informatiqueWebAssembly : Wasmer 2.1 permet d'exécuter des projets Rust dans le navigateur

WebAssembly : Wasmer 2.1 permet d’exécuter des projets Rust dans le navigateur

L’équipe Wasmer a publié la version 2.1 du Runtime pour WebAssembly (Wasm). La mise à jour apporte un support multi-plateforme pour les applications WebAssembly, revoit le support pour iOS et met à jour l’infrastructure du compilateur LLVM.

Sommaire

Wasmer-js a également reçu une mise à jour. Il s’agit d’un monorepo (monolithic repository), qui contient plusieurs paquets JavaScript librement accessibles, permettant d’exécuter des modules Wasm dans Node.js et le navigateur. Avec la mise à jour de Wasmer-js, l’interface WebAssembly System Interface (WASI) met à disposition des utilisateurs des outils de gestion de l’assemblage en utilisant un logiciel de gestion de l’assemblage. wasm-bindgen vers l’implémentation de Rust. Cela permet une prise en charge multiplateforme des applications WebAssembly qui utilisent l’implémentation WASI dans le navigateur ou sur le serveur, y compris des plateformes comme Node.js ou Deno avec js-default.

Les développeurs ont désormais l’option d’exécuter les projets Rust utilisant Wasmer.js dans le navigateur. Selon l’article de blog, cela nécessite les éléments suivants :

[dependencies]​
wasmer = { version = "2.1.0", default-features=false, features=["js-default"]}​

L’équipe Wasmer a développé un nouveau système de fichiers en mémoire qui permet d’exécuter WASI et Wasmer dans tous les environnements JavaScript où l’accès au système de fichiers hôte est limité.

En outre, Wasmer 2.1 parle désormais aussi avec le système d’exploitation iOS. En raison des restrictions du compilateur JIT dans l’App Store, la création de composants WebAssembly pour iOS nécessitait une autorisation préalable d’Apple, ou bien les utilisateurs pouvaient installer manuellement les modules sur les appareils. Avec Wasmer 2.1, les développeurs peuvent précompiler un fichier .wasm en un fichier .dylib, puis le charger au moment de l’exécution via le moteur Dylib. Une pré-approbation par l’App Store n’est pas nécessaire.

Lire aussi

Avec cette mise à jour, l’équipe a également mis à jour le support de l’infrastructure du compilateur LLVM de la version 11 à la version 13. De plus amples informations sur la mise à jour sont disponibles dans l’article sur le blog de Wasmer.

Plus d'articles