AccueilActualités informatiqueWindows 11 : la build Insider rend le compte Microsoft obligatoire pour...

Windows 11 : la build Insider rend le compte Microsoft obligatoire pour l’édition Pro

Le 16 février 2022, Microsoft a mis à disposition sur le canal des développeurs la build 22557 de l’Insider Preview, qui apporte des nouveautés controversées : une obligation de disposer d’un compte Microsoft ainsi qu’une obligation de se connecter en ligne lors de la configuration initiale.

En parcourant rapidement le texte un peu long du blog Windows, il est facile de passer à côté de ces changements. Il est mentionné en marge que TKIP et WEP, considérés comme obsolètes, ne seront plus pris en charge et que seules les connexions Internet via WPA2 ou WPA3 seront possibles. De même, l’édition Pro de Windows 11 nécessitera à l’avenir une connexion Internet (similaire à celle de l’édition Familiale de Windows 11) lors de la configuration initiale de l’appareil (OOBE).

En outre, un compte Microsoft est également nécessaire lors de l’installation d’un système Windows 11 pour un usage personnel. Cette condition s’applique en fait à toutes les installations de Windows 11 qui ne sont pas gérées dans un environnement d’entreprise, par exemple dans un domaine via Active Directory. Les testeurs doivent s’attendre à ce que ce compte Microsoft soit requis pour les versions ultérieures de Windows Insider. Après avoir restauré les paramètres d’usine d’une installation test de la build 22557, il a été possible de configurer un compte local sans bricolage.

Microsoft veut apparemment tester avec le petit cercle d’initiés de Windows 11 si cela provoque un tollé au sein de la communauté ou si tout cela est accepté en silence ou en grommelant doucement. L’obligation d’utiliser des comptes Microsoft est un projet de longue date de Microsoft. Avec Windows 10 Home 1909, Microsoft a déjà tenté cette approche en 2019 avec les utilisateurs américains.

Fin 2019, une tentative similaire a été faite pour forcer les utilisateurs allemands de Windows 10 Home 1909 à ouvrir un compte Microsoft. Une astuce permet toutefois de contourner ce problème : Si l’on coupe la connexion Internet lors de l’installation, Windows 10 crée un compte d’utilisateur local.

Jusqu’à présent, il était possible de créer un compte local pour Windows 11 Home lors de la configuration initiale (OOBE), malgré l’obligation d’être en ligne, en tapant simplement « Microsoft » comme adresse de messagerie et n’importe quoi comme mot de passe. Mais l’orientation de Microsoft semble claire : il s’agit d’une obligation en ligne avec des comptes Microsoft pour les utilisateurs à domicile ainsi que pour les utilisateurs professionnels dans des environnements non gérés. Ce dernier point devrait concerner les petites entreprises et les professions libérales qui ne peuvent pas utiliser de domaine pour gérer les clients Windows 10 Pro. Il n’est pas clair si des comptes d’utilisateurs locaux supplémentaires pourront être créés à l’avenir après la première mise en service par les administrateurs.

Microsoft se voit peut-être dans la tendance, car les appareils mobiles sous Android ou iOS ou encore les Mac d’Apple arrivent avec des comptes en ligne. Mais tous ces appareils peuvent jusqu’à présent être mis en service sans compte en ligne, à condition que l’utilisateur renonce à certaines fonctions comme les stores ou le stockage en nuage des fabricants Apple et Google. Microsoft, en revanche, exige impérativement une connexion en ligne pour la mise en service du système d’exploitation de bureau Windows 11, sinon rien ne fonctionne. Et un compte Microsoft est également envisagé comme obligatoire.

La situation devient également problématique lorsque de tels systèmes doivent être installés dans des régions où la connexion Internet est inexistante ou mauvaise. Les cas où le setup Windows ne trouve pas de pilotes pour les puces LAN ou WLAN lors de la mise en service et où la connexion Internet fait donc défaut, empêchent également avec cette approche l’installation réussie de Windows 11. Il faut également garder à l’esprit les cas récurrents de blocage arbitraire de comptes en ligne par Microsoft. Reste à voir comment la communauté des Windows 11 Insiders réagira à ce nouveau tournant.

Plus d'articles