AccueilActualités informatiqueWindows 11 : les saccades persistent avec les processeurs Ryzen

Windows 11 : les saccades persistent avec les processeurs Ryzen

Vous utilisez un PC avec un processeur Ryzen d’AMD sur lequel Windows 11 est installé et vous remarquez de temps en temps des saccades apparemment aléatoires pendant 2 à 3 secondes ? Dans ce cas, le Firmware Trusted Platform Module (fTPM 2.0) pourrait être en cause et une désactivation de cette fonction de sécurité pourrait aider.

Depuis la sortie de Windows 11, des plaintes ont été déposées sur différentes plates-formes au sujet de saccades liées au fTPM. Ces secousses se produisent parfois plusieurs fois par jour, parfois pas du tout pendant des jours. On les remarque le plus souvent lorsqu’il y a de la musique qui s’arrête pendant quelques secondes ou qui est déformée. Des discussions à ce sujet se poursuivent encore aujourd’hui sur le forum de Linus Tech Tips et de Overclock.net. Les cartes mères de tous les fabricants sont apparemment concernées, à savoir ASRock, Asus, Biostar, Gigabyte, MSI et plus récemment EVGA.

La désactivation du fTPM est une solution universelle. Mais vous renoncez ainsi à certaines fonctions de sécurité qui peuvent être importantes, notamment pour les PC de travail, dont la création d’une racine de confiance avec des clés cryptographiques, qui protège contre l’installation de micrologiciels manipulés.

Les personnes concernées se perdent en conjectures sur la cause possible. Chez certains, le raccordement d’une petite carte TPM autonome sur la carte mère a aidé. Dans ce cas, ce n’est plus un noyau de microcontrôleur séparé dans le processeur, le chipset ou le système sur puce qui s’occupe du Root-of-Trust, mais un microcontrôleur autonome sur le module enfichable. D’autres, en revanche, n’ont pas eu de succès avec une carte TPM.

En désactivant le fTPM, Windows 11 désactive également certaines fonctions de sécurité connexes comme l’isolation du noyau (Core Isolation). La désactivation manuelle de ces fonctions partielles n’a pas permis aux personnes concernées de trouver une solution.

Plus d'articles