AccueilActualités informatiqueWindows 11 : problèmes de performance avec les SSD et les HDD

Windows 11 : problèmes de performance avec les SSD et les HDD

Les supports de données ne fonctionnent actuellement pas de manière optimale sous Windows 11 lorsque le système d’exploitation y est installé. La faute en revient au journal Update Sequence Number (USN) du système de fichiers New Technology File System (NTFS) de Microsoft, qui documente les modifications. Dans le cas de Windows 11, le système provoque un nombre inutilement élevé de commandes d’écriture, ce qui réduit les performances d’écriture.

Le problème affecte les disques durs, les SSD SATA et les SSD PCI Express – aussi bien avec le protocole AHCI que NVMe – à condition qu’il s’agisse du disque système (typiquement « C : »). Microsoft propose le patch KB5007262 en version preview (lien de téléchargement), qui doit permettre d’augmenter les performances d’écriture au niveau attendu. Les personnes désireuses d’expérimenter peuvent installer manuellement la mise à jour de Windows 11.

Le site web XDA Developers rapporte toutefois que les performances d’écriture après la mise à jour ne sont toujours pas satisfaisantes, c’est-à-dire qu’elles sont inférieures au niveau de Windows 10. L’écriture de petits blocs de données de 4 Ko sur des adresses réparties de manière aléatoire est notamment plus lente, ce qui se traduit par des valeurs IOPS en partie divisées par deux. Au moins pour les SSD PCIe rapides, cela se remarque au quotidien de manière limitée, car les modèles fonctionnent encore rapidement même avec cette restriction.

La situation rappelle celle des processeurs Ryzen d’AMD, dont le cache de niveau 3 ne fonctionne pas correctement sous Windows 11, bien que Microsoft et AMD aient déjà publié plusieurs correctifs et considèrent le problème comme résolu.

Des rapports sur la baisse des performances des disques dans Windows 11 existent déjà depuis la phase Preview de la fin de l’été 2021, par exemple sur Reddit, mais ils étaient en partie contradictoires ou non reproductibles. Le fait que la vitesse d’écriture ne diminue que pour les disques système explique les différences. Nous testons les disques SSD en tant que lecteurs supplémentaires sur lesquels Windows n’est pas directement installé.

Plus d'articles