AWS : progresser en se limitant à IPv6

Les clients d’AWS auront à l’avenir la possibilité d’installer des sous-réseaux IPv6-only au sein d’un environnement Virtual Private Cloud (VPC) à double pile. C’est ce qu’a annoncé Amazon dans un blog post. La condition est toutefois que les instances EC2 (Elastic Compute Cloud) utilisées soient basées sur la plate-forme système Nitro d’Amazon. Amazon parle néanmoins à pleines dents d’un « pas monumental » pour promouvoir la diffusion d’IPv6.

L’introduction de sous-réseaux IPv6 purs permettrait aux clients de renoncer aux adresses IPv4 supplémentaires nécessaires jusqu’à présent. Les applications qui nécessitent un grand nombre d’adresses IP, comme les applications de lecture de serveurs et de conteneurs, en profiteront principalement, écrit encore Amazon dans son annonce.

L’option de créer des réseaux IPv6 purs dans AWS est nouvelle.

(Image : AWS)

Le passage à un réseau IPv6 pur permettrait d’obtenir environ 18 quintillions d’adresses IP par sous-réseau. Amazon permet ainsi la conversion des applications qui sont jusqu’à présent limitées par l’espace d’adressage IPv4 restreint. Parallèlement, les équipes de développement pourraient renoncer aux logiciels de traduction et se concentrer à l’avenir entièrement sur l’architecture IPv6.

Un blog post détaillé explique comment les administrateurs peuvent mettre en place un sous-réseau uniquement IPv6. En principe, cela est possible via l’AWS Management Console ou la Command Line Interface (CLI) ; le tutoriel se concentre sur cette dernière variante. La possibilité de mettre en place des sous-réseaux IPv6 purs est désormais disponible pour les clients AWS dans toutes les régions AWS sans frais supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici