Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo : plusieurs nouveautés au menu de l’édition 2015

21 Juil 2014 - 19:08

L’Automobile-club de Monaco (ACM) a dévoilé, ce lundi, le parcours de l’édition 2015 du rallye Monte-Carlo. « Un parcours atypique – modifié à plus de 75 % par rapport à 2014 – qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des plus difficiles de son histoire », annonce l’ACM.

Après trois jours de reconnaissances, du lundi 19 au mercredi 21 janvier 2015, les choses sérieuses débuteront véritablement le jeudi 22 janvier au matin par la traditionnelle séance de mise au point (Shakedown – 3,52 km), organisée comme en janvier 2014 à Châteauvieux, au sud de Gap. Puis, dans la foulée, les concurrents rejoindront la Principauté de Monaco où sera donné, en fin d’après-midi, le départ officiel de cette première manche du Championnat du monde des rallyes 2015, à Monte-Carlo. Contrairement à la précédente édition, où il n’était que cérémonial, le départ sera bel et bien réel en 2015 puisque les concurrents devront affronter de nuit deux premiers secteurs chronométrés dans les Alpes-de-Haute-Provence : Entrevaux – Rouaine (21,31 km) et Norante – Digne-les-Bains (19,68 km). Cela les amènera en direction de Gap, où, comme en janvier dernier, ils retrouveront le parc d’assistance installé autour du stade nautique de Fontreyne.

Autre nouveauté, le 2e jour – vendredi 23 janvier – se disputera au nord de Gap, entre Hautes-Alpes et Isère, une boucle inédite constituée de trois épreuves chronométrées très rapprochées géographiquement, à parcourir à deux reprises, sur les terres de Sébastien Ogier : La Salle-en-Beaumont – Corps (15,84 km), Aspres-lès-Corps – Chauffayer (26,08 km) et Les Costes – Saint-Julien-en-Champsaur (25,40 km).

Le 3e jour, samedi 24 janvier, sera composé d’épreuves plus classiques, avec entre autres Prunières – Embrun (19,93 km) à parcourir deux fois, Lardier-et-Valença – Faye (51,66 km) et Sisteron – Thoard (36,85 km) avant un retour en fin d’après-midi des concurrents en Principauté de Monaco.

L’ultime journée de course enfin, dimanche 25 janvier, emmènera de bon matin les concurrents dans l’arrière-pays niçois. Au programme La Bollène Vésubie – Sospel (31,66 km), soit la version la plus longue du Col de Turini, et la Power Stage – qui reste encore à déterminer en fonction de la nouvelle réglementation 2015 – pour conclure avec ce 83e rallye Monte-Carlo, dont la traditionnelle cérémonie de remise des prix aura lieu à partir de 15 heures sur la place du palais princier de Monaco.

300 personnes supplémentaires à loger
Christian Cado, membre de l'organisation gapençaise et chargé des relations avec l'ACM, Roger Didier, maire, et Dany Galland, adjoint aux sports, se félicitent que Gap soit à nouveau ville étape en 2015.
Christian Cado, membre de l’organisation gapençaise et chargé des relations avec l’ACM, Roger Didier, maire, et Dany Galland, adjoint aux sports, se félicitent que Gap soit à nouveau ville étape en 2015.

Ce lundi soir, Roger Didier, maire de Gap, entouré de son adjoint aux Sports, Dany Galland, Christian Cado, chargé des relations avec l’ACM, Olivier Pelloquin, directeur du service des sports à la mairie, et Serge Moro, directeur de la communication, s’est évidemment félicité de la reconduction de Gap comme ville étape du Monte-Carlo. « Nous avons établi des relations étroites avec l’ACM -nous avons ainsi accueilli une délégation, ce week-end, sur le Tour de France- et nous nous situons en phase avec eux », souligne M. Didier. « Nous misons vraiment sur l’événementiel. Nous allons saisir cette nouvelle opportunité sur le plan économique, dans une période de crise. Nous allons ainsi travailler dans les prochaines semaines avec les hébergeurs, les restaurateurs et les commerçants de Gap Sud et du centre-ville. C’est aussi une opportunité sur le plan médiatique, et enfin pour tous ceux qui aiment le sport automobile, et ils sont nombreux ici. »

Le parc d’assistance sera de nouveau situé au stade nautique. Si son éloignement du centre-ville est apprécié des pilotes et des organisateurs, il a entraîné un moindre impact sur le commerce en janvier dernier. « Nous allons travailler pour faire en sorte d’amener davantage d’activité vers le centre-ville, même si c’est compliqué, car cela dépend aussi des conditions météo », précise le maire. Christian Cado ajoute que « 300 personnes supplémentaires devront être logées en 2015 pour l’organisation ».

Au niveau des contraintes de circulation, les pilotes ne traverseront jamais la ville. Pour rejoindre ou revenir des épreuves spéciales au nord de Gap, les voitures emprunteront la vallée de l’Avance et la route de la Luye ou, pour l’Isère, le col du Festre et le Dévoluy.

(Photo du rallye 2014 : Patrick Domeyne/CG 05)


+ Sur le même sujet...