Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
IMG_2647

Démonstrations de sauvetage par les pompiers sur Serre-Ponçon (photos et vidéo)

Préfet, président du conseil général, élus des communes du tour du lac, représentants du Smadesep, commandant du groupement de gendarmerie des Hautes-Alpes étaient invités, ce jeudi, à effectuer une inspection du dispositif estival nautique de Serre-Ponçon présenté par les sapeurs-pompiers, et à leur tête le lieutenant-colonel Patrick Moreau. Tous ont embarqué sur les bateaux du Sdis (service départemental d’incendie et de secours) et du Smadesep (syndicat mixte d’aménagement et de développement de Serre-Ponçon) direction Port-Saint-Pierre pour assister à une opération de sauvetage sur la plage. Une fois l’alerte donnée, l’un des sauveteurs a rejoint la victime à l’aide de son stand-up paddle qui a ensuite servi à rapatrier le noyé jusqu’à la berge où les premiers secours ont été donnés, en attendant son évacuation vers l’hôpital le plus proche.

Une trentaine de sauveteurs aquatiques (BNSSA) sont recrutés chaque été pour surveiller neuf plages : Crots, Savines-le-Lac, Le Sauze-du-Lac, la baie Saint-Michel, Embrun, Veynes, Rosans, et deux nouvelles cette année, Trémouilles et la plage de sable de Savines-le-Lac (la Voilerie). Pour les six plages de Serre-Ponçon, une convention a été passée avec le Smadesep qui finance la surveillance.

Peu d’interventions depuis le début de l’été… à cause du mauvais temps

Depuis le début de l’été, les sauveteurs sont finalement assez peu intervenus sur des plages peu fréquentées à cause du mauvais temps. Ils ont surtout fait de la prévention (parents qui ne surveillent pas leurs enfants, personnes trop exposées au soleil…) et de la « bobologie » avec une forte présence de guêpes cette année à en croire Yann Gili-Tos qui coordonne les sauveteurs aquatiques du Sdis. L’année dernière, les sauveteurs avaient effectué 660 soins (bobologie), 25 évacuations, 11 mises en sécurité (assistance en prévision d’un sauvetage) et 5 sauvetages (lorsque la personne est vraiment en très mauvaise posture).

Ensuite, direction la Voilerie, la nouvelle plage de sable de Savines-le-Lac pour assister à une démonstration des pompiers sauveteurs en mer. Alors que le bateau fait route, à l’approche du noyé, les sauveteurs plongent pour le secourir et l’évacuer ensuite par bateau.

Ils sont 25 SAV (pompiers sauveteurs en mer) à intervenir sur l’un des quatre bateaux semi-rigides du Sdis (Chorges, Saint-Vincent-les-Forts, Savines-le-Lac, Epinasses). Munis d’une combinaison, d’un masque et d’un tuba, ils peuvent plonger jusqu’à 7-8 mètres de profondeur. Lorsque nécessaire, il est fait appel aux cinq pompiers plongeurs qui peuvent sillonner les fonds du lac (jusqu’à 90 mètres de profondeur). L’été, un bateau patrouille en permanence de 10 h à 19 h sur Serre-Ponçon, relié au Codis par VHF sur le canal 14. Les SAV sont surtout amenés à intervenir en cas de mauvais temps, lorsque les vagues très rapprochés ont pour conséquence de faire se renverser, voire de couler, un bateau. « Dans les 10-15 minutes grand maximum, le bateau arrive sur les lieux », calcule Yann Gili-Tos.


Démonstration de sauvetage sur le lac de Serre… par lemedia05


+ Sur le même sujet...