Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Grève du barreau des Hautes-Alpes

Les avocats cessent en grande partie leur mouvement de grève

26 Août 2014 - 21:44

Le barreau des Hautes-Alpes a annoncé, ce mardi, lever en partie son mouvement de grève, engagé depuis le 5 juin et qui s’était durci à partir du 18 juillet avec la suspension de toutes les désignations d’office, afin de protester contre le projet de réforme de l’aide juridictionnelle. La décision a été prise lors d’une assemblée générale, ce lundi soir, et peut-être les avocats espéraient-ils un changement de ministre de la Justice, qui a finalement été maintenue dans ses fonctions… Dans un communiqué, le barreau indique en effet que « le remaniement risque de retarder les réponses attendues par la profession pour le financement de l’aide juridictionnelle ». L’une des pistes envisagées par Christiane Taubira est de mettre à contribution financièrement les cabinets d’avocats qui n’assurent pas de mission d’aide juridictionnelle, ce qui a provoqué la grogne de la profession.

Les justiciables haut-alpins pourront de nouveau bénéficier de la désignation d’un avocat pour être assisté en garde à vue, devant le juge des enfants ou le tribunal correctionnel, et des consultations gratuites proposées dans les points d’accès au droit.

En revanche, précise le barreau des Hautes-Alpes dans un communiqué, « considérant que l’assistance qui est demandée aux avocats devant la juridiction pénale en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (« plaider-coupable ») ou encore devant le juge des libertés et de la détention pour les personnes hospitalisées d’office, est indemnisée de manière parfaitement scandaleuse, le mouvement de grève est maintenu pour ces deux activités ».


+ Sur le même sujet...