Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Résidence Paramar

Laragne : le gestionnaire de la résidence en chantier s’est désengagé

19 Sep 2014 - 17:28

Le projet a été validé en novembre 2009. Initiée par Auguste Truphème, alors maire de Laragne-Montéglin, la construction de la résidence d’accueil Paramar est destinée à abriter 24 logements destinés aux personnes en difficultés, handicapés ou malades. Depuis cinq ans, le projet accumule les retards. Et, alors que le chantier est en cours, un nouvel épisode s’est ajouté avant l’été dans ce dossier à rebondissements.

Le bâtiment, actuellement réalisé par l’Office HLM, devrait finalement être livré en février 2015. « L’Etat a financé une grande partie du projet et la mairie a participé à hauteur de 70.000 euros », explique Henriette Martinez, maire de Laragne-Montéglin.

«Le prestataire s’est désengagé en juin et l’Etat cherche un autre gestionnaire », précise Henriette Martinez, interrogée par L’e-media 05. Un appel à candidatures a été lancé le 30 juillet et les candidats ont jusqu’au 4 octobre pour se manifester auprès de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Le nouveau gestionnaire devrait être dévoilé cet automne. L’entreprise gérera donc cette résidence destinée à l’accueil de personnes à faible revenus, fragilisées et handicapées par des troubles psychiques ou dans une situation d’isolement social et/ou affectif, suffisamment autonomes pour accéder à un logement privatif. Pour accompagner les résidents, il est prévu l’emploi d’un hôte ou bien d’un couple d’hôtes qui peut être composé d’un maître de maison coordonnateur et d’un agent de médiation. Ces hôtes assureront l’organisation générale, l’animation, la coordination sociale et la régulation de la vie du lieu.

Le projet social s’articulera autour de la présence de l’hôte, de l’accompagnement à la vie sociale notamment par un SAVS (service d’accompagnement à la vie sociale ) ou un SAMSAH (service d’accompagnement médico-social pour  adultes handicapés) ainsi qu’autour des services de santé. Le projet social a pour but de promouvoir l’autonomie des personnes et leur ouvre des perspectives de participation sociale.

Composition de la résidence :
– 24 logements disposant d’un espace de vie permettant les activités domestiques habituelles, d’une kitchenette équipée, d’une salle de bains et de WC
– des espaces de convivialité : un lieu d’accueil, une salle de vie/salle à manger, un salon TV et une salle d’activités
– des espaces techniques : des bureaux, une buanderie, un atelier de vie quotidienne, un lieu de stockage matériel, une réserve/cellier, une bagagerie et une logement de veille réservé à l’hôte ou au couple d’hôtes.


+ Sur le même sujet...