Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Sami Bouajila

La Commission du film des Alpes du Sud lance un casting pour tourner avec Sami Bouajila

22 Oct 2014 - 10:11

« Sam », un long-métrage réalisé par Farid Bentoumi, produit par les Films Velvet, dans lequel jouera Sami Bouajila, sera tourné dans les Hautes-Alpes en décembre prochain et en Algérie en janvier 2015.

Pour ce tournage, la Commission du film des Alpes du Sud recherche un des rôles principaux du film, des petits rôles adultes et des figurants enfants :
– L’un des rôles principaux (15 jours de tournage) : Kader a entre 65 et 75 ans. Il est le père du héros du film, Sam. D’origine algérienne, il est arrivé en France dans les années 1960. Il a été mineur, puis ouvrier métallurgiste pendant 40 ans. Il habite en Savoie depuis 30 ans. Il marche en raquettes dans la neige, se déguise en Père-Noël, et passe son temps sur la place du village avec ses amis immigrés, les anciens de l’usine. Kader à au fond de lui une volonté toujours positive, une sorte de joie de vivre, c’est un homme ouvert.
– Trois petits rôles : trois hommes pour jouer des Chibanis maghrébins, 65/75 ans. Ce sont les amis de Kader, le père du héros.
– Quatre petits rôles (entre deux et quatre jours de tournage) : quatre hommes de 25 à 38 ans, bons skieurs de fond, d’origine d’Afrique noire, d’Amérique du Sud, d’Asie, d’Océanie.
– Des figurants enfants pour un tournage à Gap en décembre : deux 2 enfants âgés de 4 à 8 ans, d’origine maghrébine, qui apparaîtront dans des séquences familiales et devront être joyeux, souriants, joueurs.

L’histoire du film

Sam, 43 ans, dirige avec passion son entreprise grenobloise de production de skis de fond. Mais son affaire périclite. Pour la sauver, il se lance un pari fou : participer aux prochains Jeux Olympiques d’hiver en ski de fond, pour le pays de son père, l’Algérie. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va le pousser à renouer avec ses origines.

Comme des milliers d’autres enfants d’immigrés, Sam est au cœur de ces paradoxes. Il n’a pas choisi de patrie. Il n’a pas à choisir. Algérien et Savoyard, marié à une femme qu’on imagine d’origine italienne, Sam s’est construit sur une identité du présent. Et Samir est devenu Sam.

En s’engageant dans la compétition olympique, Sam devient, à lui seul, l’Algérie. Il réveille alors les doutes existentiels de son père. Sam va devoir se confronter à son héritage pour redécouvrir et comprendre son père. Et ce qui était un pari risqué pour sauver son entreprise va devenir, malgré lui, un voyage intérieur vers ses origines.

Si vous pensez correspondre à l’un de ces rôles et êtes intéressé(e), merci d’envoyer vos CV et photos (en portrait et en pied), dans les plus brefs délais à cast-oine@wanadoo.fr. Pour les rôles enfants, il s’agit d’envoyer les photos des enfants avec les coordonnées des parents par mail à jakem.casting@gmail.com


+ Sur le même sujet...