Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Victor Berenguel.Victor Berenguel.

Savines-le-Lac: Victor Bérenguel se représente

Victor Bérenguel a déclaré sa candidature mais n'a dévoilé aucun nom de sa liste.
Victor Bérenguel a déclaré sa candidature mais n’a dévoilé aucun nom de sa liste.

Le maire sortant de Savines-le-Lac et conseiller général Victor Bérenguel (UMP) brigue un deuxième mandat. Il a déclaré sa candidature aux élections municipales ce samedi. « Il était temps de faire connaître ma décision, reconnaît-il. Elle est mûrement réfléchie et solidement étayée. » Avant de faire ce choix, Victor Bérenguel dit avoir sondé ses administrés au sujet de la politique qu’il mène depuis 2008. « Il en ressort que ma tâche n’est pas entièrement terminée. Mes actions ont fait naître des espoirs qui attendent des réponses. Tout cela m’a conforté dans mon choix. »

Sa décision reposait sur le respect de deux conditions. « La première se rapporte au bilan du mandat et aux dix engagements de la charte que j’avais sortie pour les municipales de 2008. » A l’issue de son énumération, le candidat estime qu’ils ont tous été respectés, sans compter « les nombreuses réalisations qui ne figuraient pas dans la charte, comme la station d’épuration de nouvelle génération ». Il poursuit: « La deuxième condition est contenue dans la question suivante: Suis-je en capacité de satisfaire aux exigences d’une politique de progrès, emprunte de valeurs d’humanité ? Eh bien oui. Mon engagement est demeuré intact. Je vais continuer à donner un souffle nouveau », promet l’élu.

Le maire sortant a une idée bien précise de la politique qu’il entend poursuivre. « Les idées, le les ai engagées. Les travaux du pôle culturel commencent la semaine prochaine. La capitainerie (projet du Smadesep, en partenariat avec la commune de Savines-le-Lac, NDLR) va voir le jour à la place des services techniques qui vont être transférés à la sortie de la ville. Je réaliserai les aménagements sécuritaires supplémentaires. Des logements vont être créés: une trentaine d’appartements et 250 logements dans le privé, plus 17 lots communaux. Si l’on veut garder nos commerces ouverts toute l’année, il nous faut 1500 habitants à l’année; aujourd’hui, on est à plus de 1200. Et puis je vais réaliser la transformation des réseaux d’eau. L’eau que boivent les Savinois provient de Réallon, des Gourniers précisément. Les 12 km de canalisations datent des années 1970: les circuits sont vieillissants et puis il y a eu des glissements de terrains. »

Voilà pour les projets. Lors de sa déclaration de candidature, Victor Bérenguel n’a pas lâché un seul nom figurant sur sa liste, « par respect pour ceux qui y figurent, tant que je ne l’ai pas déposée », justifie-t-il. On saura juste qu’il y aura 50% de nouveaux visages, « entre la parité et ceux qui ont autre chose à faire ».


+ Sur le même sujet...