Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Gendarmerie La Saulce (7)

La Saulce : les travaux de la future gendarmerie ont débuté

Les travaux de terrassement ont débuté en contrebas de l'avenue Napoléon.
Les travaux de terrassement ont débuté en contrebas de l’avenue Napoléon, sur un terrain de 3400 m².

Les travaux de la construction de la future gendarmerie de La Saulce ont officiellement été lancés, ce mercredi matin. Cette opération, d’un montant prévisionnel de 3,9 millions d’euros TTC, est portée par la communauté de communes de Tallard-Barcillonnette (CCTB). Trois bâtiments doivent être construits (la gendarmerie proprement dite, avec l’accueil, des bureaux et un pôle judiciaire, et deux bâtiments abritant dix logements au total) d’ici le printemps 2016 en contrebas de l’avenue Napoléon, à l’entrée nord du village, face à l’ancien hôtel Marrou. L’accès du public à la gendarmerie se fera depuis l’avenue Napoléon.

Le maire de La Saulce, Claude Vial, et le président de la CCTB, Jean-Michel Arnaud, maire de Tallard, se sont félicités de l’aboutissement d’un projet initié dès 2008… M. Vial n’a d’ailleurs pas manqué d’égratigner l’Etat pour les contraintes imposées pour un projet porté par les collectivités locales alors qu’il est destiné à la gendarmerie nationale. « Sans entrer dans les polémiques, je regrette que les collectivités locales soient obligées de porter les constructions de gendarmeries, a aussi souligné M. Arnaud. Mais sans cette volonté des élus, on risquait de perdre cette gendarmerie de proximité. » Jean-Michel Arnaud en a d’ailleurs profité pour saluer « l’engagement » de son prédécesseur, Rémi Costorier, dans ce dossier. Le lieutenant-colonel Lecorvaisier, commandant en second du groupement de gendarmerie des Hautes-Alpes, a quant à lui remercié les élus de la communauté de communes pour l’engagement de ce chantier.

La future gendarmerie, conçue par le cabinet d'architectes Blay-Coulet, sera accessible depuis l'avenue Napoléon.
La future gendarmerie, conçue par le cabinet d’architectes Blay-Coulet, sera accessible depuis l’avenue Napoléon.

Il faut dire que la brigade de La Saulce, qui est implantée depuis les années 1970 dans des locaux appartenant à l’office HLM, y est à l’étroit, sans parler de la vétusté des lieux. La communautés de brigades de La Saulce, Gap et Espinasses y a son siège et, depuis la dissolution de la brigade de Gap en 2010, six gendarmes supplémentaires sont affectés à La Saulce, mais sont restés à Gap, faute de place…

Les 3,9 M€ de l’opération (acquisition du terrain incluse) seront financés par le ministère de l’Intérieur, le Conseil général et la CCTB (60%), sachant que le loyer annuel versé par l’Etat permettra de rembourser les annuités d’emprunt et le gros entretien. Jean-Michel Arnaud s’est félicité que « les entreprises des Hautes-Alpes aient été performantes », puisque le chantier (2,2 M€ HT) sera entièrement réalisé par des prestataires du département.


+ Sur le même sujet...