Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Plan anti hold-up

Le plan anti hold-up activé par le préfet pendant les fêtes de fin d’année

11 Déc 2014 - 16:50

L’opération anti hold-up a été reconduite par le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard, depuis le 1er décembre et jusqu’au 15 janvier inclus. Elle concerne en particulier la surveillance des établissements financiers, des professionnels «à risque» (transports de fonds, bijouteries, débits de tabac, parfumeries, commerces de bouche, stations-service) ainsi que des commerces de proximité susceptibles de faire l’objet d’attaques à main armée.

Parallèlement, la protection des grandes surfaces de distribution, centres commerciaux, galeries marchandes et des magasins de moyenne et petite distribution, de même que des marchés de Noël et des parcs de stationnement avoisinants, est renforcée. Policiers et gendarmes porteront également leurs efforts sur la lutte contre les cambriolages de résidences inoccupées et d’établissements commerciaux ou industriels en-dehors des heures d’activité.

Le préfet a présenté ces dispositifs de sécurisation des fêtes de fin d’année, ce mercredi, aux commerçants du département, en présence du commissaire Manicacci, directeur départemental de la sécurité publique, et du lieutenant-colonel Flagella, commandant le groupement de
gendarmerie.

Plus de 300 commerçants inscrits au dispositif Alerte Commerces

Pierre Besnard en a profité pour indiquer que le dispositif Alerte Commerces, mis en œuvre depuis le 8 octobre en lien avec la Chambre de commerce et d’industrie, comptait déjà plus de 300 adhérents dans les Hautes-Alpes. Ce dispositif permet d’informer les chefs d’entreprise par SMS de faits délictueux venant de se produire dans un commerce situé à proximité. « Certains délits étant reproduits dans différents commerces en un laps de temps réduit, une diffusion rapide de l’alerte permet de renforcer la vigilance des commerçants et d’éviter ainsi la réitération des faits », souligne la préfecture. L’adhésion à ce dispositif est gratuite. Il suffit de s’inscrire auprès de la CCI, ou directement sur le site www.alertecommerces05.com.


+ Sur le même sujet...