Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Voie ferrée

Contrat de plan : la Région demande un effort supplémentaire à l’Etat

Le contrat de plan Etat-Région (CPER) 2014-2020, qui aurait dû être approuvé en octobre dernier par le conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, est toujours en discussion. « Nous sommes en train de rattraper un volume plus important alors qu’on était très inquiet avant l’été », indique cependant Bernard Jaussaud, vice-président de la Région.

La rocade de Gap et la rénovation de la voie ferrée entre Mont-Dauphin et Briançon « sont sanctuarisés », selon Bernard Jaussaud. Pour les travaux ferroviaires dans le Briançonnais, le partage du financement à 50/50 entre l’Etat et la Région paraît acquis. En revanche, sur les travaux envisagés sur l’étoile de Veynes (rénovation des lignes vers Valence et vers Grenoble), « nous considérons que ce que propose l’Etat est insuffisant ». Les discussions restent donc ouvertes. « Une nouvelle proposition de l’Etat est en discussion », indique M. Jaussaud.

Côté projets routiers, la programmation du rond-point de Tallard (entre la RN 85 et la RD 942) « semble acquise », selon l’élu gapençais.

Un important chapitre du contrat de plan Etat-Région concernera la transition énergétique. « Il y aura des fonds importants dans ce domaine jugé prioritaire », annonce Bernard Jaussaud.


+ Sur le même sujet...