Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Erland Watrin (au centre) est le nouveau président du conseil de prud'hommes de Gap. Son vice-président est Christian Unternehr (à sa droite).Erland Watrin (au centre) est le nouveau président du conseil de prud'hommes de Gap. Son vice-président est Christian Unternehr (à sa droite).

Gap : un patron président des prud’hommes

27 Jan 2014 - 18:06

Erland Watrin (au centre) est le nouveau président du conseil de prud'hommes de Gap. Son vice-président est Christian Unternehr (à sa droite).

Le pharmacien gapençais Erland Watrin (Union pour l’entreprise des Hautes-Alpes), jusqu’ici vice-président, est le nouveau président du conseil de prud’hommes de Gap. Il a été installé ce lundi matin par son prédécesseur, Madeleine Hadou (FO). Le nouveau vice-président est Christian Unternehr, du collège salariés (CGT).

M. Watrin, qui siège au sein du conseil de prurd’hommes de Gap depuis une vingtaine d’années, a défendu ce système paritaire, alors qu’un rapport préconise de le transformer. Un magistrat professionnel présiderait et serait entouré de deux assesseurs représentants du monde du travail, à l’image de ce qui existe pour la justice des mineurs. Le nouveau président a dénoncé une « utopie dangereuse », en soulignant la « mission humble, modeste mais indispensable » des prud’hommes.

Le nombre de saisines des prud’hommes de Gap a été stable en 2013, avec 239 affaires (contre 237 en 2012). En 2011, le CPH avait enregistré 280 saisines. En 2013, sur 176 décisions au fond, seules dix ont nécessité l’intervention d’un magistrat professionnel pour départager les conseillers prud’homaux.

Matheron produits pétroliers Gap

+ Sur le même sujet...