Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Gérard Fromm réélu maire de Briançon.Gérard Fromm réélu maire de Briançon.

Municipales : retour sur les principaux résultats et la surprise de Briançon

La principale surprise de ce second tour des élections municipales dans les Hautes-Alpes est la réélection de Gérard Fromm, maire sortant (PS) de Briançon, qui était en ballottage très défavorable. Dans les autres villes importantes du département, Roger Didier a été réélu à Gap, en parvenant même à accentuer sa victoire dans une quadrangulaire, Henriette Martinez a remporté la triangulaire de Laragne-Montéglin et Bernard Mathieu a bénéficié du désistement partiel de l’un de ses adversaires pour s’imposer dans la quadrangulaire de Serres.

Globalement, les Haut-Alpins se sont moins déplacés aux urnes pour ce second tour. La participation a été de 66,34% contre 71,85% au premier tour. En 2008, la participation au second tour avait atteint 74,17%. Dans le Dévoluy, 84,5% des électeurs sont allés voter, à Laragne-Montéglin 82,6%, à Serres, 80,2% et à Briançon 69,1%. Dans les villes principales, seule Gap a vu progresser un taux d’abstention déjà élevé (42,6% ce dimanche contre 41,2% au premier tour).

Gérard Fromm réélu maire de Briançon.
Contre toute attente, Gérard Fromm a été réélu maire de Briançon.

A Briançon, où les deux candidats de droite avaient totalisé 64% des suffrages au premier tour, le maire sortant, Gérard Fromm (PS), semblait sérieusement menacé. De mauvais reports de voix, prévisibles, à droite, après le retrait forcé d’Arnaud Murgia (UMP) et une progression de la participation ont permis à la gauche d’inverser la tendance. Gérard Fromm a ainsi gagné près de 1000 voix entre les deux tours, alors qu’il ne bénéficiait d’aucune réserve.

A Gap, le maire sortant, Roger Didier, a réussi à améliorer son score du premier tour pour être réélu avec plus de 53% des suffrages. La gauche a payé son incapacité à réaliser une union entre les deux tours. Bernard Jaussaud (PS) réalise quasiment le même résultat qu’au premier tour, et Jean-Claude Eyraud (Gauche/EELV), perd plus de 200 voix. Quant à Guy Blanc, il sera le seul élu de sa liste après s’être effondré en une semaine : il a perdu 656 de ses 1993 suffrages du premier tour ! Ce qui a bénéficié à Roger Didier au second tour.

A Laragne-Montéglin, Henriette Martinez (UMP) a confirmé son avance du premier tour, en s’imposant devant son ancien premier adjoint, Michel Joannet, qui siègera sur les bancs de l’opposition. Ce dernier a cependant réussi à se rapprocher de Mme Martinez, en gagnant 172 voix entre les deux tours tandis qu’Henriette Martinez en gagnait 87. Le candidat de la majorité sortante, Jean-Michel Reynier, n’a que peu amélioré son score du premier tour. Manifestement, l’électorat de Jean-Paul Jouve (PS-PRG), arrivé en 4e position au premier tour, s’est dispersé entre M. Reynier et M. Joannet.

A Serres, c’est Bernard Mathieu qui remporte la quadrangulaire, devançant Myriam Bottasso, candidate soutenue par le maire sortant, Michel Roy. M. Mathieu a confirmé son avance du premier tour, notamment grâce au soutien de Jacques Arnoux, qui, bien que s’étant maintenu au second tour, avait appelé à voter pour lui… L’appel a fonctionné puisque Jacques Arnoux est en net recul au second tour, ce qui le privera d’ailleurs de pouvoir siéger au sein du conseil municipal.

Dans Le Dévoluy, le maire sortant, Jean-Marie Bernard, s’est nettement imposé, malgré le désistement de la liste de Marie-Paule Rogou en faveur de celle de Thomas Michel. Jean-Marie Bernard, qui avait frôlé sa réélection dès le premier tour, a conforté son score et l’a emporté avec plus de 54,6% des suffrages.

Dans les autres communes, notons les victoires de Jean-Pierre Boulet à Vars, du sortant Pierre-Lucien Escallier à Champoléon, de Rolland Arnaud à Bréziers, de Jean-François Dumanois à La Faurie, de Gilbert Leydet, qui réalise le grand chelem à Théus, et d’Abel Jouve à Upaix.

A Lazer, victoire serrée de la maire sortante, Patricia Morhet-Richaud, qui a une majorité d’un siège, tout comme Christelle Maechler (Jarjayes), qui devance Maurice Cœur d’un siège acquis grâce à une seule voix d’écart… A Saint-André-d’Embrun, Marc Zanetto perd sa mairie d’un siège (sept contre huit). A Fouillouse, défaite du maire sortant André Bontemps, évincé par Serge Ayache. Enfin, à Lettret, la configuration est insolite puisque la liste de Jean-Michel Portigliatti, ancien maire de la commune, a largement remporté les élections, à l’exception de sa tête de liste, devancé ce dimanche par la première adjointe sortante…


+ Sur le même sujet...