Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Trois commerces de la route de Gap ont été victimes de cambrioleurs, ce week-end (photo Google Street View).Trois commerces de la route de Gap ont été victimes de cambrioleurs, ce week-end (photo Google Street View).

La Roche-des-Arnauds : nouvelle série de cambriolages ce week-end

Trois commerces de La Roche-des-Arnauds ont été victimes de cambriolages ou de dégradations, ce week-end. Les malfaiteurs ont été mis en fuite par l’intervention des gendarmes, qui n’ont toutefois pas pu les intercepter.

Trois commerces de la route de Gap ont été victimes de cambrioleurs, ce week-end (photo Google Street View).
Trois commerces de la route de Gap ont été victimes de cambrioleurs, ce week-end (photo Google Street View).

La vitrine de la maroquinerie qui jouxte le tabac-presse, sur la route de Gap, a été brisée dans la nuit de dimanche à lundi, vraisemblablement à l’aide d’un sol en fer. « Un peu de marchandise a été volée, ainsi qu’un ordinateur et mon téléphone portable, qu’on a retrouvé dans un terrain à proximité », indique Geneviève Rey. « C’est plutôt du vandalisme. Et comme la vitrine est en verre feuilleté, les éclats ont endommagé pas mal de choses. Il y a vraiment un ras-le-bol. » A proximité, les cambrioleurs ont fracturé la porte en bois et la porte vitrée de la supérette et ont dérobé de l’alcool et le fonds de caisse. Enfin, ils ont dégradé la porte en bois de la boucherie, avant d’être mis en fuite par les gendarmes. C’est un voisin, alerté par le bruit, qui avait prévenu la gendarmerie.

Les malfaiteurs ont cependant réussi à prendre la fuite à pied, avant de s’évanouir dans la nature.

Cette nouvelle série ajoute au sentiment de « psychose » qui agite la commune, où quelque 27 cambriolages auraient été recensés ces dernières semaines, que les victimes soient des particuliers, des commerces ou des artisans. L’association locale des artisans et commerçants, l’Artica, va d’ailleurs organiser une réunion de prévention, ce mercredi 7 mai à 20 heures à la mairie. « C’est une réunion destinée uniquement aux commerçants et aux artisans pour que la gendarmerie et la mairie puissent rappeler des règles de prévention et aussi indiquer les mesures qui ont été prises par les autorités », précise sa présidente, Delphine Lamy.

« C’est embêtant d’en arriver là dans des communes comme les nôtres qui ne sont pas habituées à cela », reconnaît le maire de La Roche-des-Arnauds, Maurice Chautant. « La commune fait ce qui est en son pouvoir, mais on ne peut pas faire n’importe quoi. Je suis en lien avec les gendarmes, qui ont mis en place plusieurs patrouilles, et je suis les affaires. » Parmi les mesures décidées figure la mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance à l’entrée de la zone des Iscles, où plusieurs cambriolages ont eu lieu ces dernières semaines. « Le principe est arrêté. Nous allons réaliser cette installation en lien avec la ville de Veynes. Nous devons rencontrer les référents de la gendarmerie et une entreprise s’est déjà rendue sur place. Mais c’est très encadré par la loi : la caméra ne doit filmer que le domaine public. Pour le secteur des commerces, la mairie ne peut pas mettre en place une vidéosurveillance qui filmerait le domaine privé. »