Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Plus de 4000 personnes enthousiastes ont profité de la première soirée de la Compagnie Carabosse à la Pépinière, ce vendredi. Second rendez-vous ce samedi soir, à 21h12 (Photo Armand Vache/Théâtre La Passerelle).Plus de 4000 personnes enthousiastes ont profité de la première soirée de la Compagnie Carabosse à la Pépinière, ce vendredi. Second rendez-vous ce samedi soir, à 21h12 (Photo Armand Vache/Théâtre La Passerelle).

Gap : le festival « Tous dehors » vous invite à passer ce week-end dans la rue

31 Mai 2014 - 8:00

Le coup d’envoi du festival des arts de la rue « Tous dehors (enfin !) », organisé par le théâtre La Passerelle et la Ville de Gap, est donné ce vendredi soir. Jusqu’à ce dimanche 1er juin, il accueillera huit compagnies à la Pépinière, dans les rues du centre-ville de Gap et au domaine de Charance. Bonimenteurs, comédiens, acrobates, bricoleurs de génie, clowns, musiciens, jongleurs ou magiciens du feu… La palette d’artistes de cette édition est variée, ludique, singulière, surprenante.

Point d’orgue de ces journées de fantaisie artistique, la gigantesque installation nocturne de la très réputée compagnie Carabosse embrasera de mille feux, de mille flammes le parc de la Pépinière pour deux soirées magiques, vendredi 30 et samedi 31, de 21h12 à minuit.

« Depuis longtemps, je souhaite vivement installer dans notre ville un événement culturel qui prenne progressivement toute sa place pour conquérir une notoriété nationale », indique le maire de Gap, Roger Didier. « Tous dehors (enfin !) a vocation à s’installer dans le paysage régional comme un événement incontournable de création artistique hors les murs, pour offrir des instants de création à un public qui, peut-être, ne franchirait pas les portes d’un théâtre. »

Le directeur du théâtre La Passerelle, Philippe Ariagno, souligne « la montée en puissance de ce festival. L’idée est d’imprimer les choses et de marquer. Un festival est quelque chose qui se met en place et dont tout le monde s’empare. » Et Philippe Ariagno voit d’un bon œil la façon dont les commerçants du centre-ville le font mais aussi plusieurs entreprises qui ont prêté du matériel pour la mise en place de l’installation de la Compagnie Carabosse, pendant dix jours, à la Pépinière.

Retrouvez le programme détaillé

 


+ Sur le même sujet...