Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
4 RCh République Centrafricaine

Gap : opération offensive en Centrafrique pour le 4e régiment de chasseurs

23 Juin 2014 - 15:39

Le 3e escadron du 4e régiment de chasseurs de Gap, engagé dans la force Sangaris depuis le début du mois, a mené une reconnaissance offensive au nord-ouest de la République Centrafricaine (RCA), près de la frontière tchadienne, du 15 au 18 juin. La participation de militaires gapençais à cette opération a été dévoilée, ce lundi, par le 4e RCh.

Les informations publiées par l’état-major français des armées indiquent que le groupement tactique interarmes (GTIA) «de Boissieu» (dont fait partie le 3e escadron) a engagé une partie de ses éléments « pour reconnaître une zone fragilisée par la présence avérée de groupes armés », à la suite d’une « action préalable de renseignement ». L’opération a été menée par des éléments positionnés à Bossangoa, 250km plus au nord, sur des blindés ERC-90 Sagaie.

Les militaires de Gap faisaient partie du détachement (photos ministère de la Défense).
Les militaires de Gap faisaient partie du détachement qui a désarmé des miliciens dans plusieurs localités du nord-ouest de la RCA (photos ministère de la Défense).

Progressant en direction de Boguila et appuyé par des moyens aéromobiles, le détachement a porté ses efforts sur les localités de Kouki puis de Bodjobo, toujours plus au nord. « Après la fouille du dernier village, vidé de sa population qui s’était réfugiée en brousse, la force a procédé au désarmement de «miliciens» surpris par la rapidité de la manœuvre. Leurs armes ont été saisies et les soldats français ont poursuivi les investigations dans la localité en maintenant une posture de contrôle de zone. »

Environ 2000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5800 hommes de la Misca (Mission internationale de soutien à la Centrafrique).


+ Sur le même sujet...