Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Régionales PS

Régionales : les militants du PS désigneront leur chef de file le 5 février


Trois candidats sont officiellement en lice pour devenir le chef de file du PS aux prochaines élections régionales, à la suite de la décision de Michel Vauzelle, président de la Région depuis 1998, de ne pas se représenter. Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier et ancien vice-président de la Région, longtemps présenté comme le dauphin de Michel Vauzelle, le Niçois Patrick Allemand, premier vice-président de la Région depuis 1998, et la Varoise Elsa Di Méo, présidente de la commission Environnement de la région, ont tous les trois officialisé leur candidature. Notons qu’aucun élu de Marseille ou des Bouches-du-Rhône n’a fait acte de candidature, ce qui constitue une première.

Christophe Castaner a écrit aux conseillers régionaux socialistes en souhaitant que « la gauche soit rassemblée dans les meilleures conditions possibles pour ce nouvel élan qu’il faut donner à la Région » et en appelant à « refuser le repli sur soi dont d’autres font commerce, et chacun sait que Jean-Marie Le Pen en sera le plus dangereux représentant ». Ancien vice-président de la Région, de 2004 à 2012, M. Castaner en avait démissionné à la suite de son élection à la députation dans l’ancienne circonscription détenue par le maire (UMP) de Sisteron, Daniel Spagnou.

Patrick Allemand avait quant à lui fait « part de (sa) disponibilité pour mener le combat de la gauche aux prochaines élections régionales face à Jean-Marie Le Pen et face à ce qu’il incarne comme danger pour la démocratie et pour notre Région ». Agé de 54 ans, il est le premier vice-président de Michel Vauzelle depuis l’élection de ce dernier à la tête de la Région, en 1998. Il est également conseiller municipal de Nice, où il avait conduit la liste de gauche face à Christian Estrosi en mars dernier.

Quant à Elsa Di Méo, elle est la benjamine des candidats. Agée de 33 ans, cette analyste financière de la Caisse des dépôts et consignations avait été candidate à Fréjus lors des dernières élections municipales, remportées par le Front national. Elle est conseillère régionale depuis 2010, et préside la commission de l’environnement à la Région. Elle est également secrétaire nationale du PS.

Interrogé lors de ses voeux à la presse, Michel Vauzelle avait indiqué que M. Castaner «a été un très grand vice-président de la Région. Il a annoncé sa candidature il y a plus d’un an, il s’en occupe et, naturellement, je l’ai encouragé à s’en occuper.» Pour autant, a-t-il précisé, d’autres candidatures pourront se manifester, « qui ont une grande légitimité parmi les vice-présidents actuels ». Le président de la Région a souligné que « c’est aussi l’affaire des partis ».

(Notre montage photo : alors que Michel Vauzelle a annoncé sa décision de ne pas se représenter en décembre prochain, trois candidats sont en lice pour la désignation du nouveau chef de file du PS : Christophe Castaner, Elsa Di Méo et Patrick Allemand).


+ Sur le même sujet...