Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Crestettes Ceillac

Ceillac : trois corps retrouvés dans une avalanche, les recherches vont reprendre

25 Jan 2015 - 7:38


Trois des six skieurs de randonnée, portés disparus depuis samedi après-midi, ont été retrouvés morts, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1h30, à Ceillac, par les secouristes du PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) de Briançon et les gendarmes du Queyras. Dix-huit gendarmes vont reprendre les recherches au lever du jour, avec l’appui d’un hélicoptère. Selon le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard, interrogé par Olivier Milleville pour BFMTV, il y a peu d’espoir de retrouver vivants les trois autres disparus. Les victimes ont été prises dans une avalanche. Les trois corps ont été localisés grâce aux Arva (appareils de recherche de victime d’avalanche) que les victimes portaient.

LIRE EGALEMENT
> Ceillac : les six skieurs portés disparus retrouvés morts dans une avalanche

Ce groupe de six skieurs de randonnée (4 hommes et 2 femmes âgés de 50 à 70 ans), appartenant au Club alpin français de Guillestre, était porté disparu depuis samedi après-midi. Ces skieurs aguerris étaient partis ce samedi matin du parking de la station de Ceillac, dans le Queyras. Ils avaient prévu d’effectuer une randonnée en montant le vallon du Bachas puis de redescendre un couloir au Nord, secteur des Crestettes, et de rejoindre le lac Miroir en fin de course. Il devaient rentrer entre 12h et 13 heures.

Le groupe n’étant pas revenu dans l’après-midi, des proches ont alerté le PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) de Briançon, vers 17h30.

Un début d’année meurtrier

Le risque d’avalanche était de niveau 3 sur 5 (il l’est encore ce dimanche) au-dessus de 2000 m d’altitude dans le Queyras, avec un risque de déclenchement de plaques à vent fragiles au dessus de 2000/2200 m au passage de skieurs. Selon Météo-France, deux avalanches de plaque assez volumineuses se sont produites ces derniers jours au passage de skieurs, dans le Queyras (versant Sud/Sud-Est) et dans l’Embrunais-Parpaillon (versant Nord-Ouest), vers 2500 m.

Lors de ses voeux vendredi, le préfet, évoquant ce début d’année meurtrier en montagne, a recommandé aux skieurs la plus grande prudence, d’autant plus lorsque le risque d’avalanche est si marqué. Trois personnes ont déjà trouvé la mort, cet hiver, dans des avalanches survenues dans les Hautes-Alpes : un skieur de randonnée avait été tué le 31 décembre au col du Galibier, et le guide briançonnais Philippe Ligerot et un client sont morts, ce jeudi à Puy-Saint-Vincent, après avoir été projetés dans le vide par une coulée de neige.

(Vue satellite Google)


+ Sur le même sujet...