Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
François Badjily

François Badjily : un petit tour en campagne… et puis s’en va


Une semaine seulement après avoir annoncé sa candidature au côté de Christine Maximin, première adjointe au maire de Baratier, François Badjily a décidé de jeter l’éponge, ce jeudi soir. Il l’a fait lors du conseil d’administration de l’office de tourisme de Serre Chevalier, dont il est le directeur. Il faut dire que sa candidature avait provoqué de vives réactions parmi les socioprofessionnels de la station de la Guisane, à la fois sur la compatibilité entre ses fonctions professionnelles et cet engagement, mais aussi sur l’opportunité de mener campagne en pleine saison touristique. Arnaud Murgia, candidat UMP-UDI dans le canton de Briançon 1-Serre Chevalier, lui avait ainsi demandé de se mettre « en congés sans solde pour la durée de la campagne ».

Par ailleurs, une autre candidature s’est confirmée à gauche dans le canton d’Embrun, celle de Martine Assandri et Roland Malusi, officiellement soutenus par le PS et le PRG, fragilisant le binôme Christine Maximin-François Badjily (divers gauche), qui se présentait sans investiture.

« Malgré l’appui total des élus (de gauche du Briançonnais, NDLR), je tiens à apaiser la situation », a déclaré François Badjily à Alpes 1. « Les socioprofessionnels ne comprennent pas, et je ne veux semer le trouble, donc je me retire. C’est dommage, je continue à croire que mon poste et ma candidature pour le département n’étaient pas incompatibles. »

On ignore pour l’heure si Mme Maximin va maintenir sa candidature. Elle a jusqu’à lundi 16 heures pour trouver un nouveau binôme…


+ Sur le même sujet...