Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Train de nuit Embrun

Des dizaines de Haut-Alpins mobilisés dans les gares pour la pérennité du train de nuit

22 Fév 2015 - 22:47

Plusieurs dizaines de personnes (dont une cinquantaine à Gap) ont répondu à l’appel des collectifs de défense du train de nuit Paris-Briançon, ce samedi soir, dans les gares SNCF, de Briançon à Veynes-Dévoluy. Des rassemblements revendicatifs (banderoles et pétition) et festifs (chanson, musique et même jeux à la gare de Gap) pour marquer leur attachement à la pérennisation du train de nuit, potentiellement menacé par la volonté de l’Etat de réduire sa participation financière aux trains d’équilibre du territoire mais aussi par des dysfonctionnements à répétition, y compris dans l’impossibilité pour les groupes de le réserver à l’avance. Dans les différentes gares, de nombreux élus, souvent ceints de leur écharpe tricolore, étaient présents pour affirmer leur soutien. Ces rassemblements seront reconduits le samedi 28 février. Une opération similaire avait déjà été organisée le 3 janvier dernier.

Ces deux journées n’ont pas été choisies par hasard par les collectifs de défense, puisque de nombreux trains supplémentaires étaient programmés, en raison des vacances de février. Quatre trains ont ainsi circulé ce samedi soir, transportant près de 4000 voyageurs.


+ Sur le même sujet...